•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau en visite à Sudbury pour parler de protection de la nature

Justin Trudeau sourit, seul dans un canot sur un lac.

Justin Trudeau est arrivé à son point de presse en canot.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Au bord du lac Laurentien, le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, a annoncé qu'il allait revoir les cibles de protection des aires naturelles au pays, s’il est réélu. Mercredi, Justin Trudeau s’est engagé à Thunder Bay, à co-développer des mesures législatives spécifiques en matière de santé pour les Premières Nations.

Malgré les progrès qu’on a réalisés, on sait très bien qu’il faut en faire plus, pour notre génération et la prochaine, a déclaré jeudi Justin Trudeau, à Sudbury.

Fiers de leur bilan en matière de conservation des aires naturelles au pays, les libéraux comptent poursuivre sur leur lancée et se donnant l’objectif de protéger un quart des territoires et un quart des océans du Canada d’ici 2025.

Sous les libéraux, la superficie des zones marines et côtières protégées au pays est passée de 1 % à 14 %, ce qui représente 427 000 kilomètres carrés.

Justin Trudeau pagaye dans un canot, sur le lac Laurentien avec des jeunes de la région.

Lors de son passage à Sudbury, jeudi, le chef des libéraux, Justin Trudeau, a fait une balade en canot sur le lac Laurentien, avec des jeunes de la région.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

On doit notamment au gouvernement Trudeau deux nouvelles aires marines protégées au Nunavut, la première aire protégée autochtone dans les Territoires du Nord-Ouest, la plus grande zone de protection marine du Canada, située au large des côtes de Terre-Neuve, et le parc urbain national de la Rouge, en Ontario, qui sera 23 fois plus grand que Central Park à New York, une fois terminé.

Mais le chef des libéraux devra en faire davantage, notamment en matière de protection des océans, affirme la Société pour la nature et les parcs du Canada.

Du camping pour tous les enfants

Le chef libéral a aussi annoncé à Sudbury qu'il comptait offrir à chaque enfant du pays la possibilité d'apprendre les rudiments du camping avant la fin de la deuxième année du secondaire.

Justin Trudeau veut ainsi élargir la portée du programme d'Initiation au camping de Parcs Canada. En tout, 400 000 enfants devraient pouvoir en profiter chaque année.

Soins de santé pour les Premières Nations

Mercredi soir, Justin Trudeau était à Thunder Bay où il s’est engagé à développer, en partenariat avec les Autochtones, des mesures législatives spécifiques en matière de santé pour les Premières Nations.

Le chef libéral promet une refonte du système santé qui sera « fondé sur les distinctions » pour réduire l’écart persistant entre les conditions de vie des Premières Nations et celles du reste de la population canadienne.

Justin Trudeau.

Le chef libéral Justin Trudeau évoque deux nouvelles mesures de codéveloppement avec les Premières Nations lors d'un rassemblement partisan en Ontario.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Justin Trudeau a également fait part de sa volonté de développer de meilleures infrastructures dans les communautés autochtones du pays.

Cela se traduirait par plus de logements, de meilleures routes, un accès à Internet haut débit, de nouveaux centres de traitement et de nouvelles écoles. Parce que c’est ce que signifie choisir d’avancer, a-t-il affirmé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...