•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Menace de grève générale illimitée des syndiqués de Tshiuetin

Le train de la compagnie Transport Ferroviaire Tshiuetin sur des rails enneigées.

Le train de la compagnie Transport Ferroviaire Tshiuetin (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Louis Bordeleau

Radio-Canada

Les syndiqués de Transport ferroviaire Tshiuetin menacent de déclencher une grève générale illimitée dès vendredi, à minuit. Les deux syndicats, qui sont en négociations avec l'employeur, affirment que ce sont les propositions salariales qui pourraient les mener au débrayage.

Les deux syndicats du transporteur ferroviaire, dont le train fait la navette entre Sept-Îles et Schefferville, soutiennent également qu'ils attendront une dernière rencontre avec l'employeur avant de mettre la menace de grève à exécution.

Il y a une rencontre demain, que j'appellerais une rencontre de la dernière chance, pour nous permettre de trouver une solution.

Réjean Bradley, conseiller syndical à la CSN

Réjean Bradley affirme que parmi les impacts de cette possible grève, ce serait surtout le transport de minerai qui serait touché. Le transport de marchandises comme la nourriture fait partie des services essentiels et serait ainsi moins fréquent, mais pas interrompu.

On est soumis à des services essentiels et on a déjà une entente de services essentiels qui a déjà été négociée dès le début des négociations, ce qui fait que le nombre de voyages qui est actuellement à deux par semaine serait ramené à un seul par semaine, explique-t-il.

La compagnie Transport ferroviaire Tshiuetin affirme ne pas avoir reçu d'avis de grève officiel et ne fera pas de commentaires pour le moment.

Côte-Nord

Relations de travail