•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il n'y a jamais eu autant de médecins par 100 000 habitants au Canada depuis 1978

Un médecin et sa patiente discutent, assis à un bureau.

Un médecin au travail

Photo : iStock

Le Canada a enregistré en 2018 un nombre record de médecins par habitant depuis que des statistiques sont colligées à cet effet. Selon l'Institut canadien d'information sur la santé, on comptait l'an dernier près de 90 000 médecins au pays, soit 241 pour 100 000 habitants. L'organisme sans but lucratif observe également que le nombre de médecins a augmenté à un rythme plus rapide que la croissance de la population.

Il n'y a jamais eu autant de médecins pour 100 000 habitants au Canada depuis 1978, soit l'année à partir de laquelle des données ont commencé à être recueillies à ce sujet dans l'ensemble du pays. C'est le constat que fait l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) dans son dernier rapport, publié aujourd'hui.

Son chef de programme au département de l'information sur les médecins, Ruolz Ariste, observe également que le taux d'augmentation du nombre de médecins a été de plus du double de celui de la croissance de la population au cours des cinq dernières années. En bref, il y a une hausse du nombre de médecins dans toutes les provinces et les territoires, sauf au Yukon.

De 2014 à 2018, la population du Canada a crû de 4,6 % alors que le nombre de médecins enregistrait une hausse de 12,5 %. C'est une croissance vraiment très poussée parce que ça a augmenté deux fois plus vite que la croissance de la population, précise Ruolz Ariste. C'est ce qui explique qu'on a un ratio médecin par 100 000 habitants très élevé.

Un stéthoscope autour du cou d'un médecin.

L'accès à un médecin demeure un défi.

Photo : Shutterstock

C'est en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador qu'on observe le plus grand nombre de médecins pour 100 000 habitants (271 et 270, respectivement). L'ICIS écrit dans son rapport que le nombre de médecins pour 100 000 habitants au Manitoba a augmenté de 11,6 % de 2014 à 2018, soit la plus importante croissance par habitant parmi l'ensemble des provinces et des territoires pour cette période.

Dans son rapport, un des gestionnaires de l'ICIS, Geoff Ballinger, souligne toutefois que même si nous comptons plus de médecins que jamais auparavant, l'accès à un médecin de famille est encore difficile pour un grand nombre de Canadiens. L'organisme ne s'est pas penché sur les causes possibles de cette situation, mais il espère que les données de son rapport pourront aider les planificateurs de soins de santé des gouvernements à déterminer où se trouvent les médecins et où les besoins sont les plus criants.

Toujours plus de femmes médecins

L'ICIS note qu'il y a de plus en plus de femmes médecins au pays, en particulier chez les médecins de famille. Leur nombre a connu une hausse de 21 % tandis que le nombre d'hommes dans la profession a augmenté de 7 %. En 2018, 42,1 % des médecins étaient des femmes par rapport à 39,1 % en 2014. Le Québec se distingue puisque cette proportion s'élevait à 50 % en 2018. Si on regarde strictement les provinces, le Québec est celle qui a la plus grande proportion de femmes médecins, affirme Ruolz Ariste, de l'ICIS.

On apprend aussi dans le rapport de l'institut que près du quart des médecins au Canada ont été formés à l'étranger.

Le Québec et l'Île-du-Prince-Édouard affichent les proportions les plus faibles de médecins qui ont reçu leur diplôme à l'extérieur du pays. Les statistiques de l'ICIS montrent qu'en 2018 les médecins provenant de l'Afrique du Sud, de l'Inde et du Royaume-Uni représentaient 28,7 % des médecins du Canada formés à l'étranger.

Des paiements de 27 milliards de dollars

Le rapport nous apprend que le total des paiements cliniques bruts versés aux médecins s'est élevé à 27,4 milliards de dollars en 2018, ce qui représente une hausse de 3,9 % par rapport à l'année précédente. Le paiement brut moyen par médecin se chiffrait à 345 000 $ en 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !