•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux groupes d'acheteurs s'intéressent aux Champions d'Ottawa

Des groupes d'investisseurs veulent acheter l'équipe et une saison 2020 n'est pas exclue

Des casquettes des Champions d'Ottawa et des gants de baseball dans l'abris des joueurs, au parc Raymond Chabot Grant Thornton, à Ottawa

Les Champions d'Ottawa sont toujours en vie

Photo : Radio-Canada / Kim Vallière

Deux groupes d'investisseurs veulent acquérir les Champions d'Ottawa afin de poursuivre l'aventure du baseball indépendant dans la capitale en 2020.

Le premier serait mené par les Goldeyes de Winnipeg, alors que le second compterait sur des investisseurs locaux.

Nous avons deux groupes sérieux qui ont la capacité de payer les factures et continuer le baseball dans le stade de l'est de la ville, s'est réjoui le maire d'Ottawa mercredi en marge du conseil municipal.

Selon Jim Watson, la situation a changé près du Parc RCGT puisque les partisans pourront désormais s'y rendre par la station Tremblay du train léger.

C'est l'autre côté du pont. Les assistances étaient en baisse parce que le transport en commun vers le stade était inexistant et il fallait s'y rendre en voiture et payer le stationnement.

Jim Watson, maire d'Ottawa
Le stade Raymond Chabot Grant Thornton.

Les Champions d'Ottawa ont attiré cette année environ 200 personnes de moins par partie que la saison dernière.

Photo : Radio-Canada / Andrew Foote

Le groupe manitobain tenterait de s'associer au Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG), propriétaire du Rouge et Noir et du Fury, notamment, pour poursuivre l'aventure du baseball dans la région.

Nous avons toujours voulu appuyer le baseball régional [...] Nous sommes ouverts à toutes les possibilités, a fait valoir un porte-parole d'OSEG par courriel.

Le chef des opérations des Goldeyes, Regan Katz, soutient que les discussions avec OSEG et la Ville sont aux balbutiements.

Nous voulons nous associer à un groupe qui a les reins solides pour présenter un projet aussi solide à la Ville, a affirmé M. Katz pendant une discussion téléphonique avec Radio-Canada.

Ça fait 20 ans que je suis engagé avec les Goldeyes. Je crois pouvoir amener mon expertise pour assurer le succès à long terme des Champions. Le baseball a une riche histoire à Ottawa.

Regan Katz, chef des opérations des Goldeyes de Winnipeg

L'autre groupe serait dirigé par l'homme d'affaires d'Ottawa Rob Lavoie, propriétaire des magasins de sports Play it Again Sports, en compagnie de Rob Abboud et Fred Saghbini, selon les informations de CBC.

Le groupe local voudrait une entente avec la Ville pour utiliser le stade RCGT pour des événements qui ne sont pas liés au baseball.

Près d'un demi-million de dollars en dettes

La Ville d'Ottawa essaie de récupérer 463 000 $ en loyer impayé par les Champions, locataires du stade du chemin Coventry. Le dernier paiement de l'équipe de 10 000 $ remonte au mois d'août.

bball

Un joueur des Champions lors d'une pratique au bâton à Québec

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Un nouveau groupe aurait l'obligation de rembourser ces dettes avant d'obtenir un nouveau bail pour la location du stade. Nous essayons de minimiser nos pertes et de ravoir notre argent, a indiqué Steve Kanellakos, directeur municipal de la Ville d'Ottawa.

Les élus municipaux réfléchissent aussi à différentes façons de rentabiliser le stade de baseball, advenant le départ de la franchise de la Ligue Can-Am.

Les Champions appartiennent à l'homme d'affaires américain Miles Wolff depuis leur arrivée dans la Ligue Can-Am, il y a cinq ans. Le propriétaire ­et commissaire du circuit tente de se départir de l'équipe depuis quelques années.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !