•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le C. A. commun de Cannabis NB et d'Alcool NB reçoit deux allocations

Le même C. A. prend souvent des décisions pour les deux sociétés à la même occasion.

Photographie de groupe des conseillers.

Rachel Gagnon (assise au centre) dirige le conseil d'administration qui supervise à la fois Alcool NB et Cannabis NB.

Photo : Cannabis NB

Radio-Canada

La société de la Couronne Cannabis NB, qui connaît des difficultés financières, devra vraisemblablement verser plus de 50 000 $ aux sept membres de son conseil d’administration cette année, ce qui doublera presque les sommes que les mêmes administrateurs recevront pour superviser Alcool NB.

Cannabis NB est une filiale d’Alcool NB, et même si elles sont supervisées par le même conseil d’administration et si elles partagent certaines dépenses pour économiser, elles versent deux allocations à ces administrateurs.

Il y a deux paiements, confirme la vice-présidente des communications d’Alcool NB, Nicole Picot, dans une déclaration envoyée par courriel.

Les membres du conseil d’administration sont rémunérés pour le temps qu’ils consacrent à effectuer les tâches requises pour les deux sociétés de la Couronne, explique Mme Picot. Leur travail est distinct dans les deux cas, selon elle.

Deux sociétés publiques liées

Les deux entités se distinguent sur plusieurs points, mais elles sont étroitement liées par leur structure et leurs finances. Elles partagent la même haute direction et certaines dépenses administratives. Leur conseil d’administration commun prend souvent des décisions pour les deux entités à la même occasion.

Par exemple, le conseil d’administration a nommé Patrick Parent directeur général des deux entités, l’été dernier. Le leadership de Patrick, ainsi que sa vaste expérience dans l’industrie des boissons et son engagement envers le Nouveau-Brunswick, contribueront à la croissance et au succès d’ANBL et de CNB, a déclaré à cette occasion la présidente du conseil d'administration des deux sociétés de la Couronne, Rachel Gagnon.

Mme Gagnon a été nommée au conseil d’administration d’Alcool NB en 2013 par le gouvernement progressiste-conservateur de David Alward. Elle a été nommée présidente en 2017 par le gouvernement libéral de Brian Gallant.

Les fonctions de présidente donnent droit à des allocations de 15 000 $ par année en plus des indemnités pour certaines dépenses. Les allocations ont doublé l’an dernier lorsque Cannabis NB a été créée.

Les six autres membres du conseil d’administration ont vu leur allocation annuelle augmenter de 2750 $ à 5500 $. Ils touchent aussi des sommes forfaitaires pour leur participation aux réunions et pour certaines dépenses.

Les paiements ont bondi de presque 50 %

Le total des paiements versés au conseil d’administration, soit toutes les allocations et les indemnités, a augmenté l’an dernier de près de 50 % pour atteindre près de 98 000 $. Cannabis NB n’a été en affaires qu’environ six mois durant cet exercice financier.

Les membres du conseil d’administration ne touchent pas tous de multiples indemnités pour veiller sur les deux entités.

Quand Énergie NB avait été divisée en 5 sociétés distinctes, il y a plus de 10 ans, elle n’avait qu’un conseil d’administration et qu'un président pour les 5 composantes, et ils n’étaient payés qu’une fois.

Plusieurs dizaines de personnes font la file pour entrer au magasin.

De nombreuses personnes faisaient la queue devant des succursales de Cannabis NB lorsque celles-ci ont ouvert leurs portes, le 17 octobre 2018, mais la société a accusé des pertes de plusieurs millions de dollars durant ses premiers mois d'activité.

Photo : Radio-Canada

Un professeur de droit de l’Université d’Ottawa, Errol Mendes, expert en gouvernance, ne critique pas le fait que Cannabis NB verse une allocation au conseil d’administration. Cependant, il estime que les conseillers peuvent donner l'impression à certains moments d'être en conflit d’intérêts parce que, selon lui, les ventes d’alcool et de cannabis se font concurrence.

Le conseil d’administration a notamment approuvé une facture d’environ 4 millions de dollars d’Alcool NB à Cannabis NB pour des salaires, des loyers, des coûts de démarrage et le transfert de certains actifs.

Le professeur Mendes estime que Cannabis NB devrait avoir un conseil d’administration comptant quelques membres différents afin de superviser des transactions du genre avec une plus grande indépendance.

Avec les renseignements de Robert Jones, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Politique provinciale