•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laval formule ses demandes aux partis fédéraux

L'hôtel de ville de Laval.

Laval souhaite obtenir de l'aide du gouvernement fédéral pour la réalisation de certains projets.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Deschênes

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La revitalisation du vieux pénitencier de Saint-Vincent-de-Paul et l’aide au financement d’un nouveau complexe aquatique figurent au sommet des demandes formulées par la Ville de Laval aux partis fédéraux en campagne électorale.

Dans un communiqué publié mardi, Laval dit souhaiter la réalisation d’un « projet éducatif, culturel et touristique » dans le vieux pénitencier, en partenariat avec la Société immobilière et le Service correctionnel du Canada.

Désigné lieu historique national du Canada, le pénitencier de Laval a fonctionné de 1873 à 1983. Il a ensuite servi de décors de films avant d’être fermé complètement en 1989 à la suite de la découverte de moisissure dans ses murs.

Le directeur des politiques d’Héritage Montréal, Dinu Bumbaru, décrit le vieux pénitencier de la montée Saint-François comme un « ensemble patrimonial majeur ».

Un nouveau complexe aquatique

Laval demande aux partis fédéraux de s’engager à contribuer à hauteur de 20 millions de dollars à la construction, déjà amorcée, d’un nouveau complexe aquatique.

La Ville rappelle qu’elle a dû annuler un appel d’offres dans le cadre de ce projet, en 2018, parce que la soumission la plus basse dépassait de 46 % le budget disponible. Le complexe abriterait trois bassins et des gradins pouvant accueillir quelque 700 spectateurs.

Notre dossier Élections Canada 2019

Laval formule aussi cinq autres demandes :

  • Que les partis s’engagent à doubler la valeur du transfert annuel du Fonds fédéral de la taxe sur l’essence (2 milliards de dollars destinés à 3600 municipalités canadiennes), après 2019;
  • Que les partis promettent de poursuivre le déploiement de la Stratégie nationale sur le logement, avec le même financement (55 milliards de dollars sur 10 ans dans l’ensemble du pays);
  • Que le prochain gouvernement fédéral l’aide à acquérir les îles aux Vaches, Saint-Pierre et Saint-Joseph, dans le but de préserver des milieux naturels;
  • Que les partis s’engagent à bonifier les programmes fédéraux d’adaptation aux changements climatiques, dont le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophe, et d’en faciliter l’accès, pour faire face à des événements comme les inondations de 2017 et 2019; le Nouveau Parti démocratique a déjà promis de bonifier et de rendre plus flexible le Fonds d’adaptation;
  • Que le prochain gouvernement fédéral contribue à des projets de transport comme de nouvelles stations de métro ou le prolongement du REM à Laval, ou encore l’achèvement des autoroutes 19 et 13.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !