•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La modernisation de la Loi sur les services en français à nouveau demandée

Guy Bourgouin en conférence de presse à Queen's Park.

Le porte-parole du Nouveau parti démocratique de l'Ontario en matière d’Affaires francophones, Guy Bourgouin, a dévoilé son plan pour moderniser la Loi sur les services en français.

Photo : CHAÎNE DE QUEEN'S PARK

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Près de quatre mois après le dépôt du projet de loi de l'ancienne députée libérale Nathalie Des Rosiers, le député néo-démocrate Guy Bourgouin a dévoilé son plan pour moderniser la Loi sur les services en français, mardi, à Queen’s Park.

M. Bourgouin souhaite déposer ce projet de loi lors de la prochaine session parlementaire, qui reprendra le 28 octobre, après les élections fédérales.

Le projet obligerait le gouvernement de l’Ontario à consulter la communauté francophone chaque fois qu’il souhaite développer ou modifier une politique qui la concerne.

Le député de l’opposition estime que la modernisation de la Loi sur les services en français est essentielle à l’élargissement et à la protection de la communauté franco-ontarienne, surtout depuis que Doug Ford et les conservateurs ont coupé dans les services francophones et congédié le commissaire aux services en français.

Les néo-démocrates exigent que le gouvernement consulte les Franco-Ontariens et qu’il modernise la Loi sur les services en français afin de mieux servir les francophones de la province dans leur langue, protégée par la Charte.

Une citation de :Guy Bourgouin, député provincial de Mushkegowuk-Baie James

Le porte-parole de l'opposition en matière d'Affaires francophones souhaite également que le Commissariat aux services aux Français soit rétabli.

Guy Bourgouin a admis que son projet de loi avait beaucoup de similarités avec celui de l’ancienne députée libérale Nathalie Des Rosiers, déposé en juin.

Il déplore cependant que les libéraux et Mme Des Rosiers aient attendu la dernière journée avant la pause estivale pour présenter un projet de loi trop vague à Queen’s Park.

L’annonce du député Guy Bourgouin a été soutenue par le conseil scolaire catholique MonAvenir, le conseil scolaire Viamonde, l’Association franco-ontarienne des conseils scolaires catholiques et l’Association des communautés francophones de l’Ontario à Toronto.

La présidente du Conseil scolaire Viamonde en conférence de presse à Queen's Park.

Sylvie Landry, la présidente du Conseil scolaire Viamonde, soutient la volonté du député Guy Bourgouin de moderniser la Loi sur les services en français.

Photo : CHAÎNE DE QUEEN'S PARK

Nous devons avoir notre mot à dire lorsqu’il est question de notre langue et de notre culture et nous assurer que nous sommes protégés.

Une citation de :Sylvie Landry, présidente du Conseil scolaire Viamonde

Selon la présidente du Conseil scolaire catholique MonAvenir et vice-présidente de l’Association franco-ontarienne des conseils scolaires catholiques, Melinda Chartrand, la modernisation de la Loi sur les services en français permettra d’élargir l’espace francophone et assurera un avenir en français à nos élèves.

Le député Guy Bourgouin souhaite aussi ajouter à la Loi sur les services en français une définition inclusive du terme francophone, en comptabilisant notamment les nouveaux arrivants qui parlent le français.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !