•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une stratégie nationale contre les commotions cérébrales

On voit un cerveau humain souffrant d'une commotion cérébrale.

Les commotions cérébrales sont un fléau dans le monde du sport.

Photo : iStock

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Québec souhaite s’attaquer de front aux commotions cérébrales avec l’élaboration d’une première stratégie nationale sur ce fléau, notamment dans les sports. Celle-ci mettra également l'accent sur les aînés, une clientèle vulnérable.

Un comité consultatif constitué d'experts cliniciens devra être mis en place dans les prochains mois, assure la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, sans pouvoir donner plus de détails sur l’échéancier.

Si les plans d’action et protocoles déjà existants sont plus souvent orientés vers les jeunes et les sportifs, la nouvelle stratégie promet de cibler l’ensemble de la population.

« Les personnes âgées, il faut qu’elles soient incluses dans cette stratégie. Le problème des chutes, c’est le plus important problème avec les erreurs de médicaments. »

— Une citation de  Danielle McCann

Une fois élaborée, la stratégie inclura des volets sur la prévention des commotions cérébrales et la prise en charge des commotionnés. L’objectif est que les besoins de la population soient en adéquation avec l’offre de services par le réseau de la santé.

Danielle McCann et Isabelle Charest prennent la parole devant les journalistes.

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, et la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, lors de l'annonce

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

La démarche permettra d'intervenir de façon concertée afin d’assurer, pour tous, une prise en charge au bon moment, par le bon professionnel, estime Danielle McCann.

Une campagne de sensibilisation sur la gestion des commotions cérébrales sera également lancée cet automne. Elle encouragera les personnes présentant des symptômes de commotion cérébrale à consulter un professionnel de la santé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !