•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Regina pourrait réglementer les salons de massage au printemps 2020

Gros plan sur la vitre d'un salon de massage où il est écrit « massage ».

Regina désire mieux encadrer les salons de massage et protéger les personnes travaillant dans cette industrie.

Photo : CBC

Radio-Canada

Les conseillers municipaux de Regina ont voté, lundi soir, pour une réglementation concernant les salons de massage de la ville, qui pourrait entrer en vigueur dès le printemps prochain.

Afin de mieux encadrer ces établissements et de protéger les personnes travaillant dans cette industrie, la Ville exigera que ces salons respectent des normes d’hygiène et de sécurité ainsi que des règles sur l'âge des personnes qui y travaillent.

Les autorités municipales veulent également garder un contrôle sur les lieux où les salons seront situés dans la ville.

Le maire de Regina, Michael Fougere, a voté pour l’interdiction de ces salons, mais il dit respecter la décision du conseil municipal. Les positions et les points de vue des élus sont parfois différents. C’est la démocratie, affirme-t-il.

Des coûts reliés à la réglementation

Un rapport dévoilé lundi, soit quelques heures avant le vote, estimait qu’il coûterait environ 310 000 $ par année à la Ville de Regina pour ce projet de réglementation.

Ce montant prenait en compte les coûts de licence et les inspections pour les quelque 20 salons qui existent déjà dans la ville.

Selon le rapport, les chances de récupérer ce montant sont faibles parce qu’il n’y a pas suffisamment de salons de massage.

Avec les informations de CBC News

Saskatchewan

Politique municipale