•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le conseil scolaire de Vancouver envisage de transférer une de ses annexe au CSF

Des sacs à dos d'élèves pendus à des crochets

L’École primaire Queen Elizabeth compte 68 élèves en immersion française.

Photo : CBC/Robert Short

Radio-Canada

L'annexe de l’École primaire Queen Elizabeth pourrait se retrouver entre les mains du Conseil scolaire francophone (CSF) si le Conseil scolaire de Vancouver (VSB) confirme son désir de la fermer le 1er juillet 2020.

En tout, 68 élèves sont inscrits de la maternelle à la troisième année dans cette annexe située dans quartier de West Point Grey. Ils sont tous dans un programme d’immersion française.

Si le VSB confirme sa proposition, ces élèves seront transférés à l’École Jules Quesnel (LJQ), située à environ un kilomètre.

Les parents se sentent stressés par cette nouvelle, d'après la coprésidente du conseil consultatif de parents au Queen Elizabeth Annex, Rebecca Pitfield.

Selon elle, l’École Jules Quesnel risque d’être surchargée puisque 380 enfants y sont déjà inscrits et l'école a une capacité de 410 places.

C’est la troisième fois en 10 ans que le VSB évoque l'éventualité de fermer cette annexe pour différentes raisons expliquant cette fois-ci que son transfert au CSF aiderait à améliorer la lutte pour une instruction équivalente dans les deux langues officielles.

Mme Pitfield affirme que les parents d’élèves soutiennent la communauté francophone dans la mégacause sur l'éducation en français, mais croit que supprimer cet établissement d’immersion francophone du VSB pour le dédier à une école francophone du CSF pourrait encourager les deux communautés à se sentir adversaires.

Le VSB rendra sa décision le 27 janvier 2020.

Colombie-Britannique et Yukon

Éducation