•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Préparer son premier vote au Canada en tant que nouvel arrivant

Un homme vote derrière un isoloir en carton.

De nouveaux arrivants ont participé à une simulation de scrutin lors d'un atelier sur le vote à Toronto.

Photo : Radio-Canada

Francis Beaudry

Alors que la campagne électorale est bien entamée, des groupes communautaires veulent préparer les électeurs de leur communauté en vue du scrutin du 21 octobre.

Des organismes comme Democratic Engagement Exchange (DEE), à Toronto, les aident à mieux s’outiller pour aider cette clientèle. DEE est une initiative de la Faculté des arts de l’Université Ryerson.

Son directeur, John Beebe, explique que des organismes comme le sien aident les nouveaux électeurs en organisant des ateliers sur le vote dans les groupes communautaires.

Les nouveaux électeurs sont invités par leur organisme communautaire à participer à une simulation du vote. Toutes les étapes sont couvertes, de l’inscription auprès d’Élections Canada à une simulation de vote, avec des isoloirs et de fausses boîtes de scrutin.

Un homme parle au micro, dans un bureau de scrutin simulé.

Le directeur de l'organisme Democratic Engagement Exchange, John Beebe

Photo : Radio-Canada

Pour John Beebe, travailler avec les organismes communautaires pour effectuer ce type de sensibilisation est l’approche la plus efficace.

Nous savons que si nous faisons participer la communauté à notre système démocratique, nous prendrons de meilleures décisions, a-t-il expliqué.

DEE a organisé un atelier sur le vote au Newcomer Women's Services Toronto, un centre communautaire d’aide aux femmes immigrantes de Toronto.

Une femme avec un chandail rose, près d'une pancarte coloré.

Les élections du 21 octobre seront la première expérience de vote au Canada pour Sara Assalya, qui est d'origine palestinienne.

Photo : Radio-Canada

Environ 20 personnes ont participé à l’atelier. Parmi les participantes, Sara Assalya, d’origine palestinienne, est venue s’informer sur les tenants et aboutissants du vote.

Politisée, Sara Assalya se prépare à voter pour première fois au Canada.

Une affiche sur laquelle est écrit Why vote? avec des notes adhésives colorées décrivant des raisons pour voter.

Pourquoi voter? Telle est la question qui a été posée aux nouveaux arrivants présents à l'atelier organisé par Democratic Engagement Exchange.

Photo : Radio-Canada

Selon elle, organiser ce genre de contact avec les nouveaux électeurs qui proviennent de l’immigration est très important, puisque cela permet de gagner la confiance au sein de la communauté pour favoriser le vote.

Plusieurs de ces immigrants ont vécu dans des communautés qui ne valorisent pas la démocratie, ou tout bonnement sous une dictature, ils ont perdu confiance en la démocratie, c’est très important de rebâtir ce lien.

Sara Assalya, nouvelle électrice

Avec les informations de Myriam Eddahia

Toronto

Politique fédérale