•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Victoria s’engage à planter 5000 nouveaux arbres d’ici la fin de 2020

Un homme joue à lancer la balle à son chien dans un parc de Victoria.

Victoria compte 150 000 arbres, selon les services de la Ville.

Photo : Radio-Canada / Adrien Blanc

Adrien Blanc

En visite au Sommet des Nations unies sur le climat à New York, samedi, la mairesse de Victoria, Lisa Helps, a annoncé que sa ville serait la première au Canada à relever le défi des Nations unies de planter plus d’arbres en milieu urbain.

Le défi, intitulé Trees in Cities (Des arbres dans les villes), est organisé par la Commission économique des Nations unies pour l’Europe, mais il est ouvert aux maires du monde entier.

Les maires participants doivent s’engager à faire planter un certain nombre d’arbres durant leur mandat. Ils peuvent y inclure les arbres plantés avant leur inscription au défi, du moment que c’est au cours de leur mandat actuel.

La mairesse de Victoria, réélue en octobre 2018, s’est donc engagée à ce que sa ville compte 5000 nouveaux arbres d’ici la fin de l’année 2020. Cela revient à planter en moyenne six arbres par jour.

Les arbres pourront être plantés sur des terrains publics, mais aussi privés, ce qui réjouit Frances Litman, porte-parole du Community Trees Matter Network, une association pour la protection des arbres en ville.

Étant donné que les trois quarts de notre forêt urbaine se trouvent sur des terrains privés, note-t-elle, nous devrons compter sur l’enthousiasme des résidents pour qu’ils se joignent à nous et plantent des arbres.

La fin de l’automne est un très bon moment pour planter des arbres à Victoria!

Frances Litman, porte-parole, Community Trees Matter Network

La mairesse affirme que le personnel de la Ville travaille déjà à un plan d’action et que la Ville investira 1 million de dollars supplémentaire chaque année pour entretenir et faire pousser les nouveaux arbres, dans le cadre d’un programme de gestion de la forêt urbaine sur 50 ans lancé en 2013.

Colombie-Britannique et Yukon

Urbanisme