•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vapotage : attention aux produits du marché noir américain

Un jeune homme fume une cigarette électronique.

Le vapotage est en forte croissance auprès des jeunes non-fumeurs.

Photo : La Presse canadienne / Nam Y. Huh

Radio-Canada

Plusieurs décès liés au vapotage ont été recensés aux États-Unis. Le médecin hygiéniste de l'Office régional de la santé de Winnipeg, Pierre Plourde, appelle les Manitobains à se méfier des produits de vapotage qui pourraient provenir du marché noir américain.

C’est un peu bizarre parce que, à l'exception du cas unique en Ontario, on a vu seulement des cas aux États-Unis jusqu’à présent, dit le médecin. Il doit y avoir quelque chose de différent dans les produits américains, estime-t-il.

La semaine dernière, un jeune Ontarien a été hospitalisé pour une infection pulmonaire liée au vapotage.

Selon une hypothèse mentionnée par Pierre Plourde, la majorité des décès aux États-Unis seraient liés à l'utilisation de produits de vapotage en provenance du marché noir, dont la composition échappe aux contrôles des autorités.

Il y a probablement des produits chimiques qui ne devraient pas se trouver dans la substance que la jeunesse vapote aux États-Unis, dit-il.

Il est possible que le cas du Sud ontarien soit lié à des produits en provenance des États-Unis, étant donné la proximité des deux régions, ajoute le médecin.

À ce jour, les médecins sont toujours incertains de la façon dont le vapotage contribue aux infections pulmonaires.

On a découvert des poches d’huile qui obstruent les cellules responsables de l’élimination des impuretés dans les poumons, explique Pierre Plourde. L'huile dans le fond des poumons les empêche de fonctionner correctement.

Cette huile, selon le médecin, pourrait être issue des substances chimiques qui composent les produits de vapotage non réglementés. Portées à forte chaleur, ces substances peuvent devenir très toxiques.

Aux États-Unis, les responsables de la santé signale 380 cas confirmés ou probables de problèmes respiratoires graves liés au vapotage, dont 6 décès.

Plusieurs directions de la santé publique et Santé Canada surveillent étroitement les éclosions de cas similaires au Canada.

Les symptômes peuvent se manifester plusieurs jours, voire plusieurs semaines, après avoir utilisé une cigarette électronique, indique Pierre Plourde.

En cas de symptômes (toux, vomissements, douleurs thoraciques, etc.), il conseille de se présenter aux urgences en mentionnant l'utilisation de produits de vapotage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Santé publique