•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta veut réduire le nombre de ses fonctionnaires pour équilibrer le budget

Chargement de l’image

Le premier ministre de l'Alberta, Jason Kenney, veut chercher des économies dans la fonction publique.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement conservateur albertain ne remplacera pas tous les fonctionnaires qui prendront leur retraite et n’exclut pas d’éliminer certains postes, afin de faire des économies dans ses dépenses.

Jason Kenney s’est engagé à équilibrer le budget d’ici à 2022-2023 et veut pour cela réduire les dépenses.

Je crois qu’il faut, comme la commission MacKinnon l’a dit, trouver des économies dans le coût de la fonction publique, a expliqué le chef du gouvernement provincial.

Il a expliqué vouloir maximiser les économies possibles grâce aux départs à la retraite : Dans certains postes, nous ne remplacerons pas ces fonctionnaires-là pour réaliser les économies.

« Autant que possible, j’espère que nous pouvons éviter l’élimination des positions. »

— Une citation de  Jason Kenney, premier ministre albertain

Un budget le 24 octobre

Jason Kenney ajoute que les dernières décisions ne sont pas prises au sujet de la baisse du salaire des fonctionnaires à laquelle les syndicats se préparent.

Le gouvernement conservateur a promis de ne pas réduire les dépenses consacrées aux ministères de la Santé et de l’Éducation, qui utilisent à eux deux plus de la moitié du budget provincial.

Mais les deux ministères devront trouver des économies dans les dépenses les moins prioritaires afin de pouvoir faire face à la demande accrue de services.

Dans les autres secteurs, il faut avoir des économies, a avancé Jason Kenney.

Municipalités, hôpitaux et conseils scolaires dans la mire

Il a annoncé qu’il allait mettre au défi les municipalités, les hôpitaux et les conseils scolaires de faire des économies dans leurs dépenses d’administration.

Le premier budget du gouvernement conservateur sera déposé le 24 octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !