•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le rêve olympique de Catherine Traer, bien vivant

L'ancienne joueuse des Ravens et des Gee-Gees se rapproche des Jeux en basketball 3x3

Une joueuse de basketball protège son ballon contre une adversaire.

Catherine Traer lors d'un match de basketball trois contre trois face à la Pologne

Photo : Gracieuseté de FIBA

Jonathan Jobin

La joueuse de basketball Catherine Traer, de Chelsea, a fait un pas de plus vers une participation aux Jeux olympiques de Tokyo en basket 3x3 (trois contre trois). La jeune femme de 24 ans a remporté, avec son équipe, le plus récent tournoi de la Fédération internationale de basketball (FIBA) à Edmonton, dimanche, 19-17 contre les États-Unis.

On s'améliore rapidement! On commence à vraiment bien comprendre le jeu qui est très différent du basketball 5x5. C'est vraiment le fun. On est en train de monter et on est sur un bon petit roll, mentionne Traer après cette dernière victoire.

Quatre joueuses de basketball célèbrent leur victoire avec le drapeau du Canada.

Les gagnantes du tournoi d'Edmonton 2019, Paige Crozon, Michelle Plouffe, Catherine Traer et Katherine Plouffe

Photo : Gracieuseté de FIBA

Traer et ses coéquipières doivent maintenant attendre la confirmation de leur participation à un tournoi de qualifications, en mars prochain. Les trois meilleures formations de ce tournoi à 20 équipes obtiendront ensuite leur laissez-passer pour les Jeux olympiques au Japon.

Avec leur récente série de succès, 19 victoires de suite, les Canadiennes sont confiantes pour la suite, même si elles doivent toujours composer avec une bonne part d'inconnu.

Il y a beaucoup d'équipes du top 20 contre qui on n'a pas joué. Le Qatar et les équipes d'Amérique latine, on ne les a pas vues. L'Argentine est très forte aussi. Ça va être de trouver ce qu'on peut sur ces équipes-là pour se préparer, précise l'ancienne meneuse des Ravens de Carleton et des Gee-Gees de l'Université d'Ottawa.

Deux joueuses de basketball luttent sur le terrain pour la possession du ballon.

Catherine Traer alors qu'elle portait l'uniforme des Ravens de Carleton.

Photo : La Presse canadienne / Chad Hipolito

Catherine Traer, les soeurs Plouffe (Katherine et Michelle) et Paige Crozon se rendent difficilement compte de leur progression des derniers mois dans un sport relativement nouveau pour elles. Presque personne n'avait vraiment joué au 3x3, sauf pour le plaisir en pratique des fois. Ç'a été un apprentissage tout l'été, raconte Traer.

Le basketball 3x3, c'est 10 minutes d'effort. Il faut courir, sauter, défendre et lancer pendant 10 minutes et ensuite tu as fini! C'est très différent.

Catherine Traer, joueuse de basketball

Rester en forme avec le basketball 5x5

En attendant le gros tournoi du mois de mars, les joueuses vont s'assurer de rester en forme grâce au basketball traditionnel. Les soeurs Plouffe et Catherine Traer joueront dans une ligue professionnelle, en France, au cours des prochains mois.

Deux joueuses de basketball sont au sol et luttent pour le ballon.

La joueuse Catherine Traer dans l'uniforme canadien lors des Jeux du Commonwealth, en 2018

Photo : Associated Press / Rick Rycroft

C'est surtout de continuer de travailler nos habiletés individuelles parce que, le 3x3, c'est très isolé comme jeu. Il faut travailler nos dribles, nos lancers, etc. Nous devrons arriver prêtes et confiantes en mars. Ça fera une grosse différence, souligne Traer.

Chaque tournoi et chaque victoire rapproche la joueuse de l'Outaouais de son rêve de participer aux Jeux olympiques. Le fait que son parcours se réalise dans une discipline qu'elle n'a découverte que récemment est plutôt ironique.

Une joueuse de basketball tient un ballon devant un terrain.

La joueuse de basketball Catherine Traer rêve aux Jeux olympiques de Tokyo.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Jobin

Je n'aurais jamais pensé aller aux Jeux de cette façon. Mais, quand une porte s'ouvre, tu rentres et tu fais tout pour atteindre tes objectifs. Ce serait incroyable de me rendre aux olympiques, s'enflamme la jeune femme quand elle résume son aventure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Basketball

Sports