•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 50 % de rabais sur les traversées entre Matane et la Côte-Nord

Le F.-A.-Gauthier au quai de Baie-Comeau, des plaques de glace flottent tout près de la coque.

La STQ maintient que le traversier F.-A.-Gauthier sera de retour pour l'hiver, alors que des rabais seront offerts sur les traversées. (archives)

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Radio-Canada

À partir du 11 octobre, la Société des traversiers du Québec (STQ) offrira un rabais de 50 % aux visiteurs sur les traversées entre la Gaspésie et la Côte-Nord.

Ce rabais sera offert du 11 octobre au 31 mars 2020 aux automobilistes et conducteurs de véhicules récréatifs séjournant au moins une nuit dans un établissement d’hébergement de la Côte-Nord ou de la Gaspésie, précise la STQ par communiqué.

Les enfants de 15 ans et moins qui accompagnent ces visiteurs pourront traverser gratuitement.

Les traversées seront également gratuites pour tous les petits véhicules récréatifs, comme les VTT, les motoneiges, les motocyclettes et les remorques utilisées pour transporter un véhicule récréatif.

La STQ indique vouloir soutenir l'industrie récréotouristique de part et d'autre du fleuve Saint-Laurent, en parallèle à la campagne de promotion déjà annoncée. D'abord prévue pour la saison estivale, la campagne de promotion devrait débuter en octobre.

La société d'État explique que la période visée, qui comprend la majeure partie de la saison de la chasse ainsi que la saison complète de motoneige, avait été perturbée l'année dernière par les arrêts de service répétés des traverses.

La deuxième phase de compensations déçoit

Ces mesures représentent la deuxième phase de mesures de soutien mises en place par la STQ pour dédommager les usagers de la traverse touchés par la saga du F.A.-Gauthier.

Nous avions ciblé la clientèle régulière et commerciale avec les crédits clients lors de la première phase au printemps, et nous ciblons maintenant la clientèle récréotouristique afin que des gens de partout viennent manger, dormir, s’amuser et dépenser dans ces régions, indique par communiqué le président-directeur général de la STQ, Stéphane Lafaut.

Pascal Bérubé lors d'un point de presse

Le député de Matane-Matapédia Pascal Bérubé estime que les mesures annoncées sont insultantes pour les usagers réguliers de la traverse.

Photo : Radio-Canada

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, estime que ces mesures ne sont pas mauvaises en soi, mais qu'elles ne répondent pas aux attentes que les usagers réguliers de la traverse, notamment les travailleurs, avaient face à la deuxième phase de compensations promise par la STQ.

C'est insultant et c'est vraiment une démonstration supplémentaire qu'ils n'ont rien compris.

Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia

Ça, c'est une promotion pour les touristes qui viendront plus tard, mais ce n'est pas de ça qu'on parle. Un hôtelier qui s'attend à avoir tant de nuitées, puis qu'il ne les a pas, des compagnies de camionnage qui ne peuvent pas traverser, les usagers à qui on rembourse seulement le prix du billet tandis que les coûts sont pas mal plus élevés, c'est de ça qu'on parle, déplore le député.

Plusieurs usagers de la traverse sont du même avis, dont le créateur du groupe Facebook J'ai survécu à l'Apollo 2019, Alexandre Leblanc.

Les usagers, ce qu'ils attendent, c'est tout d'abord d'avoir un service fiable. Dans une offre de service imprévisible et peu fiable comme on connaît actuellement, donner des crédits et des rabais aux usagers, c'est un peu courir après la critique négative, affirme-t-il.

Le traversier F.-A.-Gauthier, actuellement en cale sèche à Lévis, doit être de retour pour l'hiver, selon la STQ. Le Saaremaa I assure les traversées entre temps.

Avec les informations de Michaële Perron-Langlais

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Tourisme