•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Journée découverte de la caserne de pompiers de Rouyn-Noranda

Des pompiers de Rouyn-Noranda

Les pompiers de Rouyn-Noranda ont accueillis des centaines de visiteurs.

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Piel Côté

Les pompiers de Rouyn-Noranda ont accueilli dimanche des centaines de visiteurs dans le cadre de leur journée portes ouvertes annuelle.

La journée portes ouvertes avait plusieurs objectifs.

Pour les plus grands, c'était l'occasion de poser des questions sur la sécurité. 

Il y a beaucoup de questions qui sont posées et de toutes sortes, assure le directeur de la sécurité incendie et de la sécurité civile, Stephen Valade.

Il y a des gens qui se questionnent au niveau de l'avertisseur de fumée, certains se questionnent en lien avec leur poêle à bois ou encore avec leur chauffage au gaz naturel donc il y a un paquet de questions qui proviennent des plus vieux, précise le responsable.

Deux jeunes enfants enfilant une combinaison de pompiers

Ludovick Royer (à gauche) et son jeune frère ont pu essayer la combinaison complète des pompiers.

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Les enfants, eux, ont en profité pour se mettre dans la peau des pompiers.

Ludovick Royer, 10 ans, a pu essayer la combinaison complète des pompiers, des bottes jusqu'au masque à gaz.

J'ai aimé essayer l'uniforme de pompier, je trouvais que la bonbonne était assez lourde, sinon je suis allé à l'intérieur du camion. C'était confortable et assez beau, dit-il.

Ludovick a compris que le métier pouvait être dangereux.

Les feux peuvent être vraiment chauds, surtout si on n’a pas le bon équipement, si on n'a pas assez d'air dans la bonbonne ça pourrait devenir très dangereux pour eux, explique-t-il.

Quant à savoir si le jeune garçon va rejoindre les rangs des pompiers, il a dit : Peut-être, en fait mon job que j'aimerais vraiment faire est policier, mais pompier ça m'intéresse un peu.

Environ 500 personnes ont participé à l’événement.

Abitibi–Témiscamingue

Société