•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michelle Obama à Québec : 8000 billets vendus

Michelle Obama, les deux mains en l'air.

Michelle Obama

Photo : Getty Images

Radio-Canada

Quelque 8 000 billets ont été vendus pour la conférence « très Québec » de l'ex-première dame des États-Unis Michelle Obama qui est de passage ce soir au Centre Vidéotron sur le coup de 19 h.

Les promoteurs espèrent attirer 10 000 personnes. Un chiffre difficilement atteignable puisque la venue de l'ancienne première dame des États-Unis dans la capitale a été confirmée à la dernière minute.

Parmi les milliers de personnes présentes, il y a environ 500 membres et bénéficiaires d'organismes communautaires de la région. Une quinzaine de groupes ont été choisis par l'équipe de Michelle Obama et la Chambre de commerce qui organise cet événement.

Une invitation qui représente beaucoup pour les femmes et les filles qui utilisent les services du YWCA Québec.

C'est très valorisant de sentir que l'on ait pensé à nous et que l'on a une place dans cet univers-là.

Sophie Gingras, directrice du développement philanthropique du YWCA Québec

« C'est toujours l'idée de j'ai une place moi aussi dans cette société-là et je peux faire une différence éventuellement et je peux aspirer à quelque chose », estime la directrice du développement philanthropique de l'organisme, Sophie Gingras.

« Ça devrait être un exemple qui soit suivi par plusieurs autres conférenciers et artistes parce qu'il y a vraiment une grande portion de la population qui ne peut pas avoir accès à ce genre d'opportunités-là », ajoute-t-elle.

Une femme généreuse

La présidente et chef de la direction de la CCIQ, Julie Bédard, n'a pour sa part pas manqué de souligner la générosité de Michelle Obama.

On avait le mandat d'approcher ses associations qui touchent ses valeurs.

Julie Bédard, présidente et chef de la direction de la CCIQ

Fillactive et La Tablée des chefs font aussi partie des organisations qui ont reçu des laissez-passer.

Une organisation à la dernière minute

Organiser l'événement en quelques jours ne fut par ailleurs pas une mince tâche. Un exploit réalisé entre autres par la Chambre de commerce et d'industrie de Québec (CCIQ).

« On est très fébrile, car quand on s'embarque là-dedans, on n'a pas idée de toute l'ampleur [de l'événement], la réalisation, toute la logistique que ça implique », a commenté à l'émission C'est encore mieux l'après-midi, vendredi dernier.

« On a eu les dernières autorisations de scénarios il y a quelques minutes à peine. On vient d'avoir le go pour une présentation digne de Québec », a raconté Mme Bédard avec enthousiasme.

Christiane Germain à l'animation

Trouver la bonne personne pour animer l'entrevue avec Michelle Obama en aussi peu de temps fut également complexe.

« Quand on a Michelle Obama, on ne veut pas que ce soit quelqu'un du Canada anglais ou une Américaine qui vienne faire l'entrevue, explique Julie Bédard. Donc, ça prend quelqu'un qui a de l'expérience et on se dit: “on veut une Québécoise, une femme qui anime le tout”. »

Le choix s'est finalement arrêté sur Christiane Germain, coprésidente du Groupe Germain et figure connue de l'émission Dans l'oeil du dragon.

« Christiane m'a dit: “ je trouve ça fabuleux, mais ça me sort de ma zone de confort”. Je lui ai répondu: “ Moi aussi, ça me sort de ma zone de confort” », a mentionné Julie Bédard en riant.

« En termes d'entrevue, ça va être un moment magique. Et la présentation, je suis assez fière qu'ils aient endossé la façon dont on va introduire madame Obama », a ajouté Mme Bédard, plus sérieusement.

L'entrevue avec Michelle Obama sera traduite en français simultanément sur écran géant.

Une tournée canadienne

Michelle Obama était en mai dernier à Montréal pour faire la promotion de son autobiographie Devenir. Elle avait notamment attiré 15 000 personnes au Centre Bell.

Après Québec, elle doit notamment se rendre à Winnipeg, Toronto, Ottawa et Hamilton.

Âgée de 55 ans, l'ex-première dame a beaucoup œuvré dans le milieu de l'éducation, particulièrement celui des jeunes filles.

Son autobiographie Devenir, publiée en novembre 2018 et traduite dans des dizaines de langues, s'est écoulée à plus de 10 millions d'exemplaires dans le monde.

Avec les informations de C'est encore mieux l'après-midi

Québec

Politique américaine