•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Journée mondiale sans voiture est pratiquement passée inaperçue à Saguenay

Des autobus de la Société de transport du Saguenay sont garés au terminus.

La Journée mondiale sans voiture a invariablement lieu le 22 septembre.

Photo : Radio-Canada

Flavie Villeneuve

Dimanche, les gens de partout sur la planète étaient invités à délaisser leurs automobiles pour plutôt prendre le transport en commun, marcher ou utiliser leurs vélos dans le cadre de la Journée mondiale sans voiture. Toutefois, le mouvement n’a pas réellement fait boule de neige à Saguenay.

Pourtant, certains habitants de cette ville sont devenus au fil du temps des clients réguliers de la Société de transport du Saguenay.

J'ai donné ma voiture, c'est ma conversion pour la planète, a indiqué une femme en montant dans un autobus au terminus de Chicoutimi.

De son côté, le Comité des citoyens pour l’amélioration du transport en commun à Saguenay a profité de la journée du 22 septembre pour critiquer le service offert par la STS.

On n'incite pas assez les citoyens à prendre le transport collectif et le service est insuffisant durant la fin de semaine.

Sylvie Dussault, secrétaire du Comité des citoyens pour l’amélioration du transport en commun à Saguenay

La Société de transport du Saguenay met à la disposition de la population une quarantaine de lignes d'autobus ainsi que quatre stations de vélos en libre-service.

La plus grande difficulté à Saguenay, c'est de desservir convenablement les gens des trois arrondissements d’après le président du conseil d’administration de la STS, Marc Pettersen.

On a le territoire de Montréal, mais seulement 145 000 habitants. La population est très éclatée dans les trois arrondissements. C'est très dur de faire du transport en commun à Saguenay. Je vous dirais qu'on ne fait pas de miracles mais qu'on n’en est pas loin, juge-t-il.

Habituellement, lors de la Journée mondiale sans voiture, les usagers n'ont pas à payer pour emprunter l'autobus.

Cependant, la Société de transport du Saguenay priorise la gratuité lorsque cette journée thématique tombe un jour de semaine selon M. Pettersen.

Saguenay–Lac-St-Jean

Pollution