•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Raif Badawi cesse sa grève de la faim

Raif Badawi, blogueur saoudien emprisonné dans son pays depuis 2012.

Raif Badawi a recommencé à manger, mettant ainsi fin à sa quatrième grève de la faim.

Photo : Facebook

Radio-Canada

Le blogueur saoudien Raif Badawi a recommencé à s'alimenter, a annoncé samedi son épouse, Ensaf Haidar, quelques jours après que le prisonnier politique eut entamé une nouvelle grève de la faim.

Dans un court message publié en anglais, en arabe et en français sur Twitter, Mme Haidar, qui est réfugiée à Sherbrooke, a indiqué que son conjoint avait recommencé à manger à la suite d'une visite du superviseur de la Commission saoudienne des droits de l'homme, Awwad S. Alawwad.

En début de semaine, Mme Haidar aurait appris de son mari qu'il avait déclenché une grève de la faim en raison du retrait de certains livres et de médicaments de sa cellule.

Il s'agissait d'une quatrième tentative pour Raif Badawi, qui avait déjà protesté par le jeûne en décembre 2015 et lors des mois de janvier et juin 2016.

Raif Badawi est emprisonné dans une geôle saoudienne depuis 2012, pour ses propos tenus sur le site Internet Free Saudi Liberals, qui auraient déplu à à la monarchie totalitaire en place.

Droits et libertés

International