•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jason Kenney élimine de nouvelles exceptions contenues dans l'Accord de libre-échange

Un homme parle devant un micro.

Le premier ministre albertain, Jason Kenney. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Jason Franson

Radio-Canada

Le premier ministre albertain a annoncé samedi que son gouvernement allait éliminer d’autres exceptions à l’Accord de libre-échange canadien.

Jason Kenney parlait à des membres de la Chambre de commerce de Saint-Jean au Nouveau-Brunswick lorsqu’il a annoncé que l’Alberta allait éliminer 8 des 14 exceptions restantes la concernant.

Selon le premier ministre, l’Alberta sera ainsi la province avec le moins d’exceptions.

Dans un communiqué suivant le discours de Jason Kenney, le gouvernement albertain a spécifié que les exceptions qui seraient éliminées touchent de nombreux secteurs dont l’énergie, la vente d’alcool ainsi que la vente de terres publiques.

Les négociations entre les provinces et Ottawa concernant l’Accord de libre-échange canadien avaient été faites sous le précédent gouvernement fédéral conservateur.

L’accord est en vigueur depuis 2017 et incluait à l’origine 130 pages d’exceptions.

C’est la deuxième fois que Jason Kenney élimine des exceptions contenues dans l’Accord de libre-échange canadien.

En juillet, lors de la réunion du Conseil de la fédération à Saskatoon, il avait annoncé l’élimination de la moitié de celles-ci. Il avait aussi mentionné son désir de mettre fin à l’ensemble des exceptions qui selon lui sont un frein à « la réalisation du rêve de l’union économique au Canada ».

Avec des informations de La Presse canadienne

Alberta

Politique provinciale