•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Préservation du patrimoine industriel : une fiducie vient de voir le jour

Des rouleaux d'aluminium sont entreposés dans une usine.

L'annonce de la création de la fiducie a eu lieu à Saguenay samedi.

Photo : Reuters / Ilya Naymushin

Radio-Canada

Le secteur d’Arvida possède une riche histoire industrielle. Une fiducie vient donc d’y être mise sur pied spécialement pour assurer la sauvegarde du patrimoine lié au secteur de l’aluminium.

Rio Tinto a offert une somme de 20 000 $ pour garnir son fonds de démarrage.

Selon sa conseillère pour la communauté et la performance, Sara Gaudreault, il était tout à fait logique pour l’entreprise de fournir une telle cagnotte de départ.

L’industrie de l’aluminium s’est développée à Arvida [...]. Son histoire continue de s’écrire ici, a soutenu M. Gaudreault.

À son avis, c’était une nécessité pour Rio Tinto de contribuer à la création de la fiducie.

Sa gestion sera confiée à un comité composé d’employés de cette entreprise, de citoyens, de gens d’affaires et d’élus.

L’objectif ultime de cette entité sera de présider à la mise sur pied d’un centre d’interprétation de l’aluminium à Arvida.

Le conseiller municipal de Saguenay, Carl Dufour, a accueilli avec enthousiasme la création de la fiducie.

À son avis, un premier jalon vient ainsi d’être posé en prévision de la fondation du centre.

Saguenay–Lac-St-Jean

Histoire