•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Préservation du patrimoine industriel : une fiducie vient de voir le jour

Des rouleaux d'aluminium sont entreposés dans une usine.

L'annonce de la création de la fiducie a eu lieu à Saguenay samedi.

Photo : Reuters / Ilya Naymushin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le secteur d’Arvida possède une riche histoire industrielle. Une fiducie vient donc d’y être mise sur pied spécialement pour assurer la sauvegarde du patrimoine lié au secteur de l’aluminium.

Rio Tinto a offert une somme de 20 000 $ pour garnir son fonds de démarrage.

Selon sa conseillère pour la communauté et la performance, Sara Gaudreault, il était tout à fait logique pour l’entreprise de fournir une telle cagnotte de départ.

L’industrie de l’aluminium s’est développée à Arvida [...]. Son histoire continue de s’écrire ici, a soutenu M. Gaudreault.

À son avis, c’était une nécessité pour Rio Tinto de contribuer à la création de la fiducie.

Sa gestion sera confiée à un comité composé d’employés de cette entreprise, de citoyens, de gens d’affaires et d’élus.

L’objectif ultime de cette entité sera de présider à la mise sur pied d’un centre d’interprétation de l’aluminium à Arvida.

Le conseiller municipal de Saguenay, Carl Dufour, a accueilli avec enthousiasme la création de la fiducie.

À son avis, un premier jalon vient ainsi d’être posé en prévision de la fondation du centre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !