•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grève de la Sépaq : impact négligeable en Outaouais

Cinq manifestants brandissent des pancartes sur lesquelles on peut lire : le salaire minimum monte plus vite que mon salaire.

Les membres du SFPQ ont refusé l'offre patronale, jugeant que l'augmentation salariale proposée était insuffisante.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La grève des employés de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) n'aura que très peu d'impacts sur les chasseurs, selon le président régional du syndicat Michel Girard.

Les employés à l'accueil de la réserve faunique de Papineau-Labelle sont en grève pour cinq jours. Le poste d'entrée est fermé et les gardiens de territoire sont absents.

La grève a été déclenchée à minuit dans la nuit de vendredi à samedi puisque les négociations entourant le renouvellement de la convention collective à la Sépaq ont été interrompues mercredi.

Toutefois, des mesures ont été mises en place pour limiter au maximum les impacts de la grève, indique le porte-parole de la Sépaq, Simon Boivin.

Michel Girard, le président régional du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) explique que, dans la région, les amateurs de chasse ne seront pas affectés par la grève puisque plusieurs services touchés n'y sont pas offerts. On parle plus précisément des forfaits qui comprennent les guides de chasse, l'hébergement et le service de repas.

Alors que s’amorçait samedi la saison du gros gibier, M. Girard assure que les chasseurs étaient compréhensifs. Les gens nous appuient dans nos démarches, explique-t-il.

Une dizaine d'employés se sont également réunis samedi après-midi pour manifester dans le but d'obtenir de meilleurs salaires.

J’ai 80 % de mes employés qui sont [payés] entre 14 et 17 dollars de l’heure, souligne Michel Girard, le président régional du SFPQ.

La grève doit s'achever mercredi, mais il n'est pas exclu qu'une autre période soit annoncée au courant des prochaines semaines.

Avec les informations de Martin Robert

Ottawa-Gatineau

Relations de travail