•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Troquer les anneaux de plastique pour des porte-bières compostables

Quatre canettes attachées ensemble par des anneaux faits de matières compostables.

La brasserie Barkerville fait partie des quelques entreprises au Canada à faire actuellement l'essai d'anneaux compostables pour le transport de bières au lieu d'anneaux de plastique.

Photo : Brasserie Barkerville

Radio-Canada

La Brasserie Barkerville, située à Quesnel au nord de Vancouver, tente de réduire son utilisation du plastique en troquant les anneaux de plastiques pour tenir les canettes vendues en paquets pour des porte-bières biodégradables.

L'entreprise teste actuellement l'efficacité de porte-bières E6PR (Eco Six Pack Ring) créés par une jeune entreprise mexicaine, qui s’est associée à une agence de publicité américaine.

Les anneaux sont produits à partir de résidus de fabrication de la bière tels fibres de plantes, orge, blé, explique Meghan Lackie, directrice des ventes de la brasserie Quesnel.

« Techniquement, ils sont comestibles, bien qu'on n'encourage personne à les manger! », dit-elle avec humour.

Mme Lackie fait valoir que même s'ils se retrouvaient éliminés de façon inappropriée dans la nature, les porte-bières écologiques ne sont pas toxiques et n'auraient pas les effets nocifs sur la faune des anneaux de plastiques dans lesquels des animaux se sont retrouvés coincés.

Les anneaux biodégradables, dont la fabrication permet de recycler les déchets des brasseries, peuvent facilement être décomposés.

« Ça boucle la boucle de la production de déchets, c'est génial », dit Mme Lackie.

Investissement

Avant d'investir dans l'achat de porte-bières, l'entreprise veut s'assurer que les clients et les disributeurs adhèrent au produit.

« C’est un gros investissement pour une petite entreprise, et nous voulons simplement nous assurer que c’est la bonne chose à faire », dit Mme Lackie.

Les anneaux de plastique ordinaires coûtent à la brasserie 11 cents chacun, mais ces anneaux compostables se détaillent à 56 cents chacun ou 35 cents si la brasserie en commande pour un an.

Si elle décide de passer aux anneaux compostables, la brasserie Barkerville pourrait éliminer 22 000 porte-bières en plastique par an, selon Mme Lackie.

Jusqu’à maintenant, l'entreprise dit avoir reçu beaucoup de commentaires positifs sur les réseaux sociaux.

En Colombie-Britannique, Geo Cider de Squamish et la brasserie Phillips à Victoria utilisent également ce produit.

D’après les informations de Dominika Lirette

Colombie-Britannique et Yukon

Économie