•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les jeunes militants pour le climat maintiennent la pression au siège de l'ONU

António Guterres, secrétaire général de l'ONU, s'adresse aux jeunes militants du climat lors de l'événement au tout premier Sommet des Nations Unies sur le climat, le 21 septembre 2019 à New York.

Photo : Getty Images / Stephanie Keith

Radio-Canada

Au lendemain d'une manifestation monstre de la jeunesse mondiale pour le climat, environ 500 jeunes militants associatifs ont été invités – aux côtés de Greta Thunberg – à l'ouverture du sommet de la jeunesse sur le climat à l'ONU, samedi.

Un message fort a été adressé au secrétaire général des Nations unies, António Guterres : Si les élus ne prennent pas les mesures nécessaires pour lutter contre les changements climatiques, nous voterons pour qu'ils soient démis de leurs fonctions, a déclaré Komal Karishma Kumar, une activiste fidjienne.

L’événement informel, d’une durée d’une journée, sera l’occasion pour les centaines de jeunes, de militants et d'entrepreneurs, de discuter et promouvoir des solutions pour lutter contre les changements climatiques.

Hier, des millions de personnes à travers le monde ont marché et demandé de véritables actions pour le climat. Les manifestants étaient surtout des jeunes. Nous avons montré que nous sommes unis et que nous ne pourrons pas être arrêtés.

Greta Thunberg, lors de l'ouverture du sommet de la jeunesse à l'ONU

Pour participer à cette rencontre, les jeunes de 18 à 29 ans devaient en faire la demande à l’ONU, qui a sélectionné les participants « en fonction de leur engagement démontré à faire face à la crise climatique et de leur leadership dans la proposition de solutions ».

Organisations et écoles étaient de leur côté invitées à proposer la candidature de « leaders de la lutte pour le climat » qui seraient âgés de moins de 18 ans.

Parmi les participants, on retrouve Penny Tovar, 24 ans, influenceuse sur YouTube et Instagram, qui recommande des produits de beauté écoresponsables et éthiques, comme des marques de maquillage qui ont des programmes de recyclage.

Yusuf Omar, journaliste « nomade » de 30 ans originaire du Royaume-Uni, sera également à l'ouvrage lors de cet événement : Nous les jeunes avons été ignorés trop longtemps. Quand on se balade dans ce bâtiment, on voit beaucoup de gens vieux et surtout des hommes en costume-cravate. Ils sont détachés de la réalité, explique le militant qui pense aussi qu’il est « formidable d'être invité et d'aider les décideurs ».

Quant à Lalita P-Junggee, 30 ans, de l’île Maurice, elle a lancé une entreprise qui récupère des affiches publicitaires plastifiées pour en faire des sacs et qui, depuis cette année, fabrique aussi des serviettes hygiéniques biodégradables.

Néanmoins, d'autres personnes invitées par l’ONU ont été dans l’impossibilité de faire le voyage en raison de visas refusés.

Un sommet pour les dirigeants lundi

Ce sommet pour la jeunesse précède l’arrivée, à New York, de centaines de dirigeants mondiaux pour le Sommet des chefs d'État qui se tiendra ce lundi.

Représentants gouvernementaux, du milieu des affaires et de la société civile y ont été convoqués par le secrétaire général, António Guterres, afin de discuter des « domaines qui se situent au cœur » de la problématique climatique.

Après leurs discours, il a exhorté les jeunes militants à garder la pression.

Tenez ma génération responsable. Ma génération a largement échoué à préserver jusqu'à présent la justice dans le monde, mais également la planète.

António Guterres, secrétaire général des Nations Unies

Ce nouveau sommet intervient après la grève du climat de plus de quatre millions de personnes à travers le monde, ce vendredi.

Cette manifestation visait à faire réagir les décideurs, qui seront présents au sommet de lundi, sur l'urgence de prendre des mesures drastiques pour empêcher une crise climatique.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Changements climatiques

Environnement