•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

500 employés de la Sépaq en grève durant la période de chasse

Un chevreuil mâle durant la chasse à l'automne.

Un chevreuil mâle durant la chasse à l'automne.

Photo : getty images/istockphoto / ricardoreitmeyer

Radio-Canada

500 employés de la Sépaq sont en grève depuis samedi matin dans 13 réserves fauniques du Québec. Ils demandent de meilleurs salaires. La Sépaq assure que les réserves fauniques demeurent ouvertes et que les réservations seront honorées, mais que certains services seront amputés.

Dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Réserve faunique des Laurentides et la Réserve Ashuapmushuan sont touchées par ce conflit de travail.

La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) demande aux clients de s'enregistrer à l'avance puisque le service d'accueil sera limité.

Pour les chasseurs, l'organisme ne peut garantir les services de chambres froides, de chien de sang, l’enregistrement du gibier à la sortie et le prêt d'équipements libre-service dans tous les établissements visés. Les chasseurs sont aussi invités à se procurer leur permis de chasse avant l'arrivée.

Une employée de la SEPAQ manipule de la viande.

Les chasseurs devront s'organiser seuls lorsqu'ils voudront entreposer leur viande dans les congélateurs.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Saguenay–Lac-St-Jean

Chasse et pêche