•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Vancouver demande « l’approvisionnement en drogues sûr »

Plan serré d'une seringue usagée dont l'aiguille est tordue reposant sur une bouche d'égout.

Le Service de police de Vancouver joint sa voix aux autres qui s'élèvent pour qu'un système d'approvisionnement en drogues sûr soit mis en place.

Photo : Radio-Canada / Rafferty Baker

Radio-Canada

Le Service de police de Vancouver (VPD) dit partager le point de vue d'autres organisations qui affirment que la dépendance aux drogues est un problème de santé publique et non un enjeu de justice criminelle et qu'un approvisionnement sûr permettrait de sauver des vies en plus de réduire la criminalité.

« Nous soutenons l’approvisionnement en drogues sûr et le traitement sur demande », a déclaré Bill Spearn, inspecteur du département du crime organisé du VPD, ajoutant que de criminaliser les personnes dépendantes aux drogues les conduit davantage vers le crime.

« Si l’approvisionnement en drogues sûr existait, la police n’aurait pas besoin de saisir les drogues illégales », a expliqué l’inspecteur à l’émission The Early Edition.

Qu'est-ce que l'approvisionnement en drogues sûr?

Selon Santé Canada, l’approvisionnement sécuritaire est une approche qui vise à sauver des vies en utilisant des médicaments de qualité pharmaceutique existants comme solution de rechange aux drogues de rue hautement toxiques pour les personnes à risque de surdose. Il peut aussi aider à établir des voies d’accès aux soins et au traitement pour les personnes atteintes de troubles liés à l’utilisation de substances.

En février 2019, dans un « document conceptuel » remis au conseil municipal de Vancouver, l'Association canadienne des personnes qui utilisent des drogues (ACSL) a décrit un « approvisionnement sûr » comme « l'offre légale et réglementée de médicaments dotés de propriétés altérant l'esprit et/ou le corps et traditionnellement accessibles uniquement par l'intermédiaire du marché des drogues illicites ».

Si la voix du VPD s'ajoute à celles d'autres organisations comme l'ACSL, Bill Spearn a fait remarquer que le VPD soutient ce type d’approvisionnement depuis des années. Il explique que non seulement un approvisionnement sur permet de sauver des vies, il réduit également la criminalité, car les toxicomanes ont souvent recours au crime en désespoir lorsqu’ils ont besoin d’argent pour nourrir leur dépendance.

Il dit croire que moins de crimes seraient commis. Il est d’avis que plus de gens resteraient en vie et pourrait accéder au traitement dont ils ont besoin si l’approvisionnement en drogues sûr leur était à portée de main.

Une hausse de crimes violents frappe le coeur du Downtown Eastside depuis plusieurs semaines. La police de Vancouver a relevé une augmentation marquée du nombre de saisies d’armes dans ce secteur, incluant le parc Oppenheimer.

Avec les informations de CBC News

Colombie-Britannique et Yukon

Drogues et stupéfiants