•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stratégie inusitée pour les conservateurs

Philippe Gagnon et Richard Martel entourés de journalistes.

Le candidat dans la circonscription de Jonquière, Philippe Gagnon, et le candidat dans Chicoutimi-Le Fjord, Richard Martel, en mêlée de presse

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le candidat conservateur dans Chicoutimi-Le Fjord, Richard Martel, prête sa voix à des appels enregistrés dans la circonscription de Jonquière. Il demande aux électeurs de soutenir son collègue Philippe Gagnon dans cette dernière circonscription.

Il arrive que les chefs des partis optent pour cette stratégie, mais il est plutôt inusité de voir un candidat le faire.

Les gens du comté de Jonquière, j’ai besoin de vous. L’an passé, nous avons envoyé un message fort contre les libéraux en m’élisant comme député conservateur dans Chicoutimi-Le Fjord. Cette année, je vous demande la même chose en votant pour Philippe Gagnon, votre candidat conservateur. Philippe est un ancien athlète paralympique, un battant, un gars que j’ai besoin dans notre équipe. Nous avons besoin de lui pour battre Justin Trudeau et les libéraux à la prochaine élection.

-extrait du message de Richard Martel dans Jonquière

Interrogés sur cette stratégie, Richard Martel et Philippe Gagnon  disent simplement  travailler en équipe

On travaille depuis le début ensemble, on a du plaisir. On a un soutien exceptionnel de l’équipe un et l’autre, alors c’est la stratégie qu’on a apportée et on est vraiment confiants de cette stratégie-là, indique Philippe Gagnon.

Richard Martel, qui a été élu en 2018 lors d’une élection partielle, pourrait faire la même chose pour son collègue conservateur dans Lac-Saint-Jean, Jocelyn Fradette.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique fédérale