•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des jeunes déclenchent une semaine de manifestations pour le climat à Vancouver

Une adolescente parmi la foule dresse une affiche avec l'inscription « C'est le temps d'agir ».

Des jeunes scandent des slogans qui empressent la classe politique d'agir pour protéger l'environnement.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Marc-Antoine Bélanger

Des centaines de jeunes ont pris d’assaut plusieurs endroits publics du centre-ville de Vancouver dans ce qui amorce une semaine de manifestations afin d'encourager la classe politique à agir pour le climat.

Portraits des jeunes qui y ont participé.

Une adolescente portant des tresses devant le Musée des beaux-arts de Vancouver.

Lilah Williamson presse les décideurs d'agir contre les changements climatiques.

Photo : Radio-Canada / Timothé Matte-Bergeron

Lilah Williamson, élève de 10e année et co-organisatrice de la manifestation.

« Aujourd’hui, autour du monde, il y a des grèves pour le climat. [...] Au Canada, on fait ça selon le concept du « die-in  » pour symboliser les choses qui peuvent arriver si on ne crée pas vraiment des actions sur les changements climatiques », explique l’adolescente.

Son groupe au nom de Sustainabiliteens tiendra des événements les prochains jours pour manifester en faveur de la protection de l’environnement.

« Le changement climatique, ça doit être le grand enjeu auquel on pense chaque jour. Je crois que le gouvernement, les entreprises et les personnes doivent agir au cours des 11 prochaines années », affirme Lilah Williamson qui espère que les partis politiques considéreront cet enjeu avec sérieux.

Une adolescente aux cheveux bruns devant un groupe d'élèves.

Laina Burns ne veut pas subir les conséquences des changements climatiques et veut voir des actions prises par les gouvernements.

Photo : Radio-Canada / Timothé Matte-Bergeron

Laina Burns, âgée de 16 ans, est venue manifester de Langley avec ses amies pour l’occasion : « Pour nous les jeunes, c’est important parce qu’on va vivre très longtemps. Mais si les changements climatiques font beaucoup de catastrophes, on devra en vivre avec les conséquences.  »

L'adolescente a hâte de voter, car elle aimerait voir des changements dans les politiques environnementales du Canada. « C’est important d’être impliquée dans ces événements », dit-elle en soulignant des exemples d’habitudes pour l’environnement.

J’essaie de ne pas utiliser les sacs en plastique. J’essaie de ne pas manger de viande.

Laina Burns, manifestante

Selon elle, il reste du chemin à faire pour sensibiliser des gens qui ne croient pas aux changements climatiques.

Cinq adolescentes posent devant la plaza nord du Musée des beaux-arts de Vancouver.

Sierra Pinchin (1re adolescente à partir de la gauche) est venue manifester avec ses amies.

Photo : Radio-Canada / Timothé Matte-Bergeron

D'après Sierra Pinchin, 15 ans, ce sont ses classes de biologie qui lui ont fait réaliser que le changement climatique est un problème important.

« C’est important pour nous d’être ici. C’est notre futur, ce n’est pas à toi de décider », s’est-elle adressée aux décideurs en ajoutant que les adultes ne parlent pas assez d’environnement.

Son amie Cori MacDonald, âgée de 16 ans, regarde aussi vers l’avenir en manifestant vendredi. « Je ne suis pas vraiment impliquée dans les événements pour l’environnement. C’est important parce qu’on va vivre pour encore longtemps. Je veux un bon environnement, a-t-elle commenté. Chaque personne peut faire une différence dans le monde. J’ai arrêté d’utiliser les sacs de plastique, et j’essaie de convaincre mes parents et mon frère de faire de même. »

Un « die-in » pour illustrer les conséquences

Une foule rassemblant plusieurs centaines de personnes, en grande majorité composée des jeunes, a inondé la plaza Nord du Musée des beaux-arts de Vancouver. Les adultes munis de pancartes aux messages pro-environnement se sont tenus aux côtés des jeunes.

Des jeunes aux yeux fermés sur le sol carrelé.

Des jeunes allongés devant le Musée des beaux-arts illustrent leur mort si rien n'est fait contre les changements climatiques.

Photo : Radio-Canada / Timothé Matte-Bergeron

Deux adolescentes s'adressent à une foule d'élèves au centre-ville de Vancouver.

Des élèves se sont rassemblés devant le Musée des beaux-arts de Vancouver pour joindre le mouvement des manifestations pour le climat ailleurs dans le monde.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Les manifestants se sont ensuite déplacés au centre commercial Pacific pour s’étendre sur le plancher de la foire alimentaire. Des passants marchaient prudemment autour des jeunes, qui ont simulé leur mort pour symboliser les conséquences de l’inaction des décideurs à l’égard de l’environnement.

Des dizaines de jeunes couchés au centre commercial Pacific entourées de personnes fréquentant la foire alimentaire.

Des manifestants simulent leur décès au centre commercial Pacific de Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Une manifestante étendue sur le sol prétendant sa mort.

Des dizaines de manifestants ont simulé leurs décès au centre commercial Pacific.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

D’après les informations de Timothé Matte-Bergeron et de Kim Vermette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Changements climatiques