•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avis d’ébullition : les commerces et les institutions de Sherbrooke s’organisent

Un cuisinier travaille près du bar.

Les restaurateurs de Sherbrooke doivent composer avec un avis d'ébullition d'eau.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À la suite de l’avis de faire bouillir l’eau lancé partout dans la ville de Sherbrooke, les commerces et les institutions doivent rapidement s’adapter à cette situation d’urgence.

Mesures de sécurité dans le système de santé

Des équipes du CIUSS de l’Estrie-CHUS ont été rappelées au travail pour assurer l’approvisionnement en eau et apposer des affiches pour condamner les points d’eau. Les institutions de santé se sont notamment procuré des bouteilles d’eau pour répondre aux besoins des centaines de patients.

La Direction de la santé publique affirme ne pas avoir observé de hausse de cas de gastro-entérite dans les salles d’urgence ni sur la ligne Info-Santé au cours des dernières 24 h.

Les restaurateurs réorganisent leur cuisine

Peu de temps avant le service du souper, les restaurateurs ont dû jeter les aliments qui auraient pu être en contact avec l’eau potentiellement contaminée.

Des boissons en conserve sur le comptoir d'un bar.

Les restaurateurs ont fait l'achat de boissons en conserve en raison de l'avis d'ébullition en vigueur à Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada

Le restaurant OMG de Sherbrooke fait bouillir de l’eau en grande quantité pour répondre aux besoins tout au long de la soirée. Des centaines de bouteilles d’eau ont été achetées à la hâte et de la glace a été refaite en vue du service des cocktails.

Le restaurant Auguste, quant à lui, fait bouillir de l’eau pour blanchir les légumes qui seront servis aux clients. La chef Anik Beaudin espère que la situation sera rétablie rapidement samedi, alors que toutes les tables de son établissement sont réservées pour la soirée.

Préparatifs revus pour la collation des grades

L’Université de Sherbrooke se prépare à accueillir 12 000 personnes pour la collation des grades, samedi.

Des bouteilles d’eau ont été achetées en quantité suffisante pour répondre au besoin des invités.

Les hôteliers qui reçoivent une partie de ces visiteurs doivent, eux aussi, s’ajuster à la situation.

Une main tient un morceau de glace.

Les commerçants et les hoteliers ont dû refaire de la glace en raison de l'avis d'ébullition d'eau en vigueur à Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada

Le Delta Sherbrooke affirme que des bouteilles d’eau sont disponibles et que des avis de non-consommation seront affichés sur les machines distributrices de glace.

La chaîne hôtelière assure être prête à faire face à la situation.

Estrie

Santé publique