•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta pourrait reconnaître les certificats professionnels d’autres provinces

Des soudeurs au travail.

Les travailleurs certifiés dans une province ont parfois du mal à pouvoir travailler dans les autres provinces.

Photo : Radio-Canada

Laurent Pirot

L’Alberta pourrait reconnaître tous les certificats professionnels accordés aux professionnels des métiers dans les autres provinces, dit le premier ministre, Jason Kenney.

Nous étudions la possibilité de reconnaître les certifications accordées pour les métiers partout dans la Confédération, a dit le dirigeant albertain lors d’un rassemblement consacré à la compétitivité en Amérique du Nord.

Il a ajouté que le fait d’accepter automatiquement les décisions des autres provinces concernant la qualification d’un soudeur ou d’un coiffeur serait plus efficace que de passer des années à négocier les infimes détails d’un accord réciproque de mobilité avec les autres provinces.

Ce serait une bonne chose pour tout le monde si nous pouvions faciliter le déplacement des travailleurs.

Jason Kenney, premier ministre albertain

En juillet, Jason Kenney avait déjà annoncé l’abandon unilatéral de la moitié des exceptions à l’accord de libre-échange canadien, afin de faciliter les échanges avec le reste du pays.

Alberta

Emploi