•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mathieu Allard veut protéger une vieille maison de Saint-Boniface

Une vieille maison avec un jardin.

La vieille maison de Saint-Boniface que le conseiller municipal Mathieu Allard espère voir protéger de toute démolition.

Photo : Radio-Canada / Radja Mahamba

Radio-Canada

Le conseiller municipal de Saint-Boniface, Mathieu Allard, a demandé à la Ville de Winnipeg de reporter la vente de la maison Béliveau sur la rue Saint-Jean-Baptiste, le temps de décider comment protéger la bâtisse historique.

La Ville de Winnipeg a acquis récemment le numéro 700, de la rue Saint-Jean-Baptiste, pour défaut de paiement des impôts du propriétaire.

Si elle est mise sur le marché, le conseiller municipal craint qu’un éventuel acheteur ne la démolisse. Je crois qu’il y a une valeur historique, mais elle n’est pas actuellement protégée, écrit-il dans un courriel à Radio-Canada.

La maison est reconnue comme un bâtiment historique par la Ville. Ce statut encourage la conservation des bâtiments ou des terres ciblées, mais ne garantit pas de protection contre une démolition ou une modification.

Elle appartenait au fondateur de la laiterie Parmalat sur la rue Saint-Joseph et est l’une des plus anciennes maisons du nord de Saint-Boniface, dit M. Allard.

Il aimerait que la vieille maison obtienne un statut patrimonial.

La Ville doit toutefois respecter un processus de nomination avant d’ajouter un bâtiment à la liste de ces bâtiments protégés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Histoire