•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des enseignants ontariens dénoncent la hausse du nombre d'élèves par classe

Des élèves lèvent la main dans une salle de classe.

Le syndicat des enseignants des écoles catholiques ont formulé une plainte contre le gouvernement de l'Ontario en raison de l'augmentation du nombre d'élèves par classe.

Photo : iStock

La Presse canadienne

Le syndicat représentant les enseignants des écoles catholiques a formulé vendredi une plainte contre le gouvernement de l’Ontario au sujet des changements annoncés à la taille des classes.

Dans une communication adressée à ses membres, l’association des enseignants catholiques de l’Ontario (Ontario English Catholic Teachers' Association) dénonce que la province a court-circuité les négociations du renouvellement de la convention collective en modifiant les lois liées aux tailles des classes le mois dernier.

Selon le syndicat, ces changements enfreignent des articles de la loi sur les négociations collectives des conseils scolaires qui statuent que les termes d’un contrat ne peuvent être changés lorsque les négociations sont en cours.

Le gouvernement de l'Ontario a annoncé au printemps que les tailles des classes à l’école secondaire passeraient en moyenne de 22 à 28 élèves sur quatre ans, alors que les classes d’élèves de la quatrième à la huitième année passeraient de 23 à 24 élèves.

La province a aussi annoncé que cette hausse signifierait 3475 enseignants de moins dans le système scolaire sur quatre ans, des changements qui seraient effectués en ne remplaçant pas les départs à la retraite.

Le ministre de l'éducation Stephen Lecce s’est dit ouvert à négocier une plus faible augmentation du nombre d’élèves dans les classes.

Ces changements ont aussi eu un écho négatif du côté des conseils scolaires publics. Le Syndicat canadien de la fonction publique, qui représente les travailleurs de l’éducation, a obtenu un mandat de grève légal de ses membres à partir du 30 septembre prochain.

Les contrats des enseignants et des travailleurs des écoles publiques sont arrivés à échéance le 31 août.

Toronto

Politique provinciale