•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Diane Tell aux Francos de Montréal en juin prochain

L'artiste, guitare à la main, chante.

Diane Tell

Photo :  La production est encore jeune inc. / Karine Dufour

Radio-Canada

C’est le grand retour de Diane Tell. Son nouvel album, Haïku, sortira le 4 octobre prochain et la chanteuse sera aux Francos de Montréal le 18 juin 2020.

Lors d’une entrevue avec Catherine Richer pour l'émission Le 15-18, la chanteuse a dévoilé qu’elle offrira un spectacle au théâtre Maisonneuve de la Place des Arts avec un nouvel orchestre, dirigé par Alexandre Leblanc. On sera assez nombreux sur scène, a-t-elle confié.

Les 32es Francos se dérouleront du 11 au 20 juin 2020. La dernière présence de l'artiste au festival de la musique francophone à Montréal date de 2010.

Diane Tell a aussi offert quelques concerts intimes au Québec en septembre et le dernier de cette série sera présenté samedi, le 21 septembre. Plusieurs autres spectacles sont à son calendrier, mais elle ne peut en révéler les lieux et les dates pour le moment. En attendant, on peut la voir sur YouTube, où elle est présente depuis 10 ans.

Fière propriétaire de sa discographie

D’ailleurs, Diane Tell raconte qu’il y a 10 ans, elle a publié l’ensemble de ses chansons en ligne. Si elle a pu se le permettre, c’est qu’elle est la propriétaire de sa discographie, une situation enviable et dont elle se félicite.

Si je n’avais pas fait ça, il y a longtemps que je serais sur les tablettes. On n’en veut pas aux grandes maisons de disques. [...] Mon travail est de faire de bons disques et le leur est de faire de bonnes ventes, mais il est vrai que l’un n’empêche pas l’autre.

Diane Tell

Diane Tell ajoute qu’avec une artiste de sa trempe, les maisons de disques préfèrent exploiter ses vieux succès plutôt que d’en produire de nouveaux.

Moi, je crois que si je ne fais pas de nouvelles choses, je vais juste être oubliée. Le fait d’être toujours dans la création, dans quelque chose de nouveau, d’excitant, ça fait en sorte que toute ma carrière passée reste en surface.

Diane Tell

D’ailleurs, si l'artiste est de son temps et écoute sa musique en ligne, elle achète quand même des CD, seulement pour les pochettes. Elle raconte également attendre la livraison prochaine de son nouveau tourne-disque pour écouter les vinyles qu’elle possède.

L’important, c’est d’écouter la musique, d’aller la chercher. Le public doit faire un effort; on ne lui donne plus ça comme avant. Maintenant, on doit fouiller pour la trouver, soutient-elle.

Portrait d'elle à la guitare.

Diane Tell

Photo :  La production est encore jeune inc. / Karine Dufour

Un nouvel album réalisé par Fred Fortin

Son nouvel album, Haïku, a été réalisé par Fred Fortin. C'est un artiste avec qui Diane Tell a de nombreux points en commun. Je l’adore. C’est un artiste avec une signature exceptionnelle. Il a une manière de penser la musique, de l'interpréter et de la présenter au public qui est totalement unique, explique-t-elle.

Fred Fortin en prestation

Le chanteur Fred Fortin à l'émission «Tellement Courteau»

Photo : Radio-Canada / Mathieu Catafard

Lors de l’entrevue, Diane Tell ajoute que la nature et la campagne l’inspirent beaucoup. Après avoir grandi en Abitibi, puis habité à Montréal, et ensuite longtemps à Biarritz, elle vit maintenant dans un village de 200 personnes au cœur des montagnes.

L’artiste pense que l’ambiance qui règne dans la nature favorise l’inspiration.L’espace dans lequel un artiste peut aussi s’exprimer, c’est dans la nature. J’enverrai tous les artistes dans le bois, au lac, dans la montagne, au bord de la mer pour se changer un peu le cerveau et arrêter de toujours gratter le même asphalte, conclut-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Musique

Arts