•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau programme scolaire axé sur la faune à Rimouski et Mont-Joli

Un chevreuil caché dans de hautes herbes.

Les élèves des écoles Le Mistral et Paul-Hubert pourront notamment faire de l'observation de la faune dans le cadre d'un nouveau programme destiné à favoriser la persévérance scolaire. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les élèves des écoles Le Mistral de Mont-Joli et Paul-Hubert de Rimouski pourront bénéficier d'un nouveau programme scolaire axé sur la faune.

Ce programme, créé en collaboration avec le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs (MFFP), permettra aux jeunes de participer à des activités d'observation de la faune ou encore de s'initier à la chasse, à la pêche ou au piégeage.

41 élèves de troisième, quatrième et cinquième secondaire y participent depuis le début de l'année scolaire.

Le directeur régional de la Gestion de la faune au MFFP, Sébastien Ross, affirme que l'objectif du programme est de faire redécouvrir la nature aux jeunes du secondaire.

Les jeunes sont plus rattachés à toutes sortes d'activités, peut-être un peu plus devant les écrans. C'est important de les sortir de là, de les ramener en contact avec la nature, de leur faire comprendre, un peu, comment fonctionnent nos écosystèmes.

Sébastien Ross, directeur régional de la Gestion de la faune au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Si le programme a pour but de donner aux jeunes le goût du plein air, il vise aussi à leur faire découvrir différents métiers liés à la faune.

Ces acquis-là que les jeunes vont venir chercher à l'école, ça peut donner un coup de main pour les orienter vers ce type d'emploi là, explique le ministre des Forêts, Pierre Dufour.

Les deux hommes discutent debout en souriant

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, en discussion avec l'enseignant Claude Desrosiers en marge du point de presse à Mont-Joli.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

L'enseignant responsable du programme à l'école Le Mistral, Claude Desrosiers, affirme que les élèves inscrits pourront profiter d'activités aussi variées que la cueillette de fruits, l'observation des oiseaux et l'orientation en forêt.

Des ateliers sur le maniement des armes seront également donnés. M. Desrosiers estime qu'il est important d'éduquer les jeunes aussi sur cet aspect, dans un contexte sécuritaire.

Les armes, c'est souvent la méconnaissance qui fait qu'on en a peur.

Claude Desrosiers, enseignant

Si on n'aborde pas le sujet, explique M. Desrosiers, veut veut pas, on reste dans le domaine de la nature et la chasse reste quand même un élément inévitable, on passe à côté de quelque chose. Le jeune va finir par apprendre autrement.

M. Desrosiers précise que ces ateliers se feront avec un encadrement très serré, dans un club de tir, et seront donnés par des professionnels.

Avec la collaboration de Denis Leduc

Bas-Saint-Laurent

Éducation