•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier extrait de l’album posthume de Leonard Cohen

L'homme chante sur une scène au fond bleu.

L'artiste Leonard Cohen

Photo : Flickr / Adrian Thomson

Radio-Canada

À la veille de son anniversaire, un premier extrait d’un album posthume du légendaire artiste montréalais Leonard Cohen est dévoilé. La chanson The Goal fera partie de l’album Thanks for the Dance, que l’on décrit comme une récolte inattendue de nouvelles chansons, une continuité de l’œuvre de Leonard Cohen. L’album sortira le 22 novembre.

Ce nouvel album du poète et chanteur mort en 2016 est l’œuvre de son fils, Adam Cohen. Sept mois après le décès de son père, Adam Cohen s’est isolé dans un garage converti en studio, chez lui, sur la même rue où habitait Leonard, pour travailler une fois de plus avec son père. De leur dernière collaboration sur You Want It Darker restaient de simples ébauches musicales, parfois à peine plus que l’enregistrement de la voix. Leonard avait demandé à son fils de mener à bien ces œuvres; Adam a respecté sa volonté avec la plus grande fidélité, lit-on dans le communiqué de presse.

Nous avons choisi les signatures sonores les plus caractéristiques de son œuvre, afin de raviver sa présence à nos côtés, explique Adam Cohen. Ce qui me touche le plus de cet album est la réaction étonnante des gens qui l’écoutent : “Leonard est toujours vivant!” disent-ils, les uns après les autres.

L'homme porte une casquette et se tient assis avec une canne.

Leonard Cohen sur son album posthume «Thanks For The Dance»

Photo : Sony

Adam Cohen a collaboré avec une grande brochette d’artistes. Notamment le grand joueur de luth espagnol Javier Mas, qui a accompagné Leonard Cohen sur scène durant les huit dernières années de ses tournées mondiales. On a aussi conjugué les talents de Damien Rice et de Leslie Feist, au chant, de Richard Reed Parry, d’Arcade Fire, qui a joué de la basse, de Bryce Dessner, de The National, qui a joué de la guitare, et du compositeur Dustin O’Halloran, qui a joué du piano.

Les chorales Cantus Domus et Shaar Hashomayim, de même que l’orchestre Stargaze ont aussi participé à la conception de l’album. Et l’auteur-compositeur Patrick Watson a mis son talent à disposition comme coréalisateur d’une chanson.

Leonard à la poste

La sortie de cette nouvelle pièce posthume pour Leonard Cohen survient le jour du dévoilement de trois timbres hommage, ayant lieu au Musée des beaux-arts de Montréal, dans la verrière avec vue sur la grande murale de Leonard Cohen.

La murale entre des immeubles.

La murale « Tower of Songs », d'El Mac et Gene Pendon, en hommage à Leonard Cohen, à Montréal

Photo : Radio-Canada / Charles Contant

Ces timbres seront mis en vente le 21 septembre, date à laquelle l'artiste montréalais aurait eu 85 ans. Ils illustreront trois périodes de sa carrière musicale avec trois photos différentes de l'artiste.

Grand poète originaire de Montréal, Leonard Cohen est mort le 7 novembre 2016 à Los Angeles.

Musique

Arts