•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plomb dans l'eau potable à Ottawa : une préoccupation pour des milliers de propriétaires

Un tuyau de plomb.

Quelque 30 000 maisons à Ottawa ont été construites avant 1955 et ont encore des tuyaux en plomb, selon la Ville.

Photo : Radio-Canada / Thomas Gerbet

Radio-Canada

On estime à 30 000 le nombre de propriétaires d'Ottawa qui doivent remplacer leurs vieux tuyaux après la publication de Santé Canada qui a émis de nouvelles recommandations indiquant qu'il y a une quantité inacceptable de plomb dans l'eau potable.

Les tuyaux en plomb étaient autrefois la norme pour la plomberie domestique, mais ils ont été progressivement remplacés par d'autres matériaux à partir du milieu des années 1950.

Les tuyaux de plomb ont été utilisés à partir des années 1800 jusqu'en 1955 et, d'après nos dossiers, on estime qu'il y avait 30 000 foyers à Ottawa, ce qui représente environ 15 pour cent des foyers, a déclaré Ian Douglas, un ingénieur en qualité de l'eau de la Ville d'Ottawa.

La Ville offre aux propriétaires un rabais de 1000 $ pour le remplacement de leur portion des tuyaux en plomb qui relient leur maison à la conduite d'eau principale, soit environ 40 % du coût de remplacement typique. La ville d'Ottawa est toujours responsable du remplacement des conduites jusqu'à la limite de la propriété privée.

L'eau traitée d'Ottawa ne contient pas de plomb, mais elle peut en absorber des traces lorsqu'elle passe dans les vieux tuyaux qui mènent aux maisons.

La Ville a mis de côté 1 million de dollars pour remplacer sa partie des tuyaux, mais à un coût d'environ 7000 $ par propriété, il en coûterait environ 210 millions de dollars pour remplacer tous les tuyaux menant aux quelque 30 000 maisons d'Ottawa qui ont encore des tuyaux en plomb, ce qui nécessiterait en fait plusieurs années.

La Ville offre également un programme de prêts aux propriétaires qui veulent remplacer leurs tuyaux en plomb, ce qui leur permet de rembourser le coût ainsi que leurs impôts fonciers sur plusieurs années.

M. Douglas a indiqué qu'il y a eu un regain d'intérêt pour le programme de remplacement des tuyaux en plomb en 2007, la dernière fois que la situation a fait la manchette.

Le téléphone n'arrêtait pas de sonner, a-t-il précisé, mais l'intérêt a diminué depuis.

Qu'est-ce qui rend le plomb si dangereux?

Au cours des 20 dernières années, des recherches ont démontré qu'il n'est pas possible de déterminer un niveau tolérable pour le plomb, de sorte que même de petites quantités de plomb semblent avoir un effet néfaste, a déclaré M. Douglas.

Selon Santé Canada, ces effets indésirables comprennent une « capacité intellectuelle réduite chez les enfants », une diminution de la cognition, une augmentation de la tension artérielle et des problèmes rénaux chez les adultes.

Le plomb a également été classé comme cancérogène.

La Ville d'Ottawa offre des tests gratuits pour tous ceux qui s'inquiètent du fait que leur eau du robinet peut contenir du plomb, ainsi que des trousses gratuites pour éliminer le plomb pendant un an.

Les trousses sont vraiment efficaces, mais elles sont vraiment une mesure provisoire. Par exemple, au milieu de la nuit, un enfant se lève, a soif et prend un verre d'eau, il est probable qu'il n'utilisera pas le filtre, a fait remarquer M. Douglas.

Vraiment, la solution à long terme est d'enlever les tuyaux en plomb, a-t-il conclu.

Avec les informations de Kimberley Molina

Ottawa-Gatineau

Politique municipale