•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En pleine tourmente, Justin Trudeau s'est livré à un échange public à Saskatoon

Justin Trudeau un micro à la main prend la parole entourée d'une foule dans une grande salle.

Justin Trudeau s'est livré jeudi à un échange public d'environ une heure à Saskatoon devant quelques centaines de personnes.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le premier ministre Justin Trudeau s’est prêté à un échange avec le public jeudi soir à Saskatoon au cours d'un rassemblement en appui à la campagne des candidats du Parti libéral. Comme il l’a fait à plusieurs reprises depuis 24 heures, il s’est excusé pour les images embarrassantes le montrant avec un « brownface » ou un « blackface ».

Quand quelqu’un a posé la question de savoir combien il y avait d’images pareilles, il a préféré éluder la question : « ce que j’ai fait est inexcusable et j’en suis profondément désolé. »

Des excuses acceptées

Quelques participants se sont montrés compréhensifs à l’égard du chef libéral, accueillant favorablement ses excuses. Le vice-chef de la Fédération des nations autochtones souveraines de la Saskatchewan, David Pratt, s’est aussi montré conciliant sur ce sujet.

« J’accepte vos excuses », a-t-il déclaré avant de questionner le premier ministre sur ce qu’il compte faire pour les enfants autochtones.

Justin Trudeau affirme vouloir soutenir les jeunes des communautés autochtones en leur offrant du financement prévisible pour que les élèves puissent « préserver leur langue, leur culture et leur identité ».

« Nous avons fait beaucoup pour améliorer les services en santé mentale pour les communautés autochtones, mais aussi en éducation. […] Ce n'est que le début », a-t-il promis.

Il faut agir maintenant pour le climat, clame Justin Trudeau

Dans ce château fort conservateur qu’est la Saskatchewan, Justin Trudeau a vanté les bienfaits écologiques de la taxe carbone et critiqué le bilan environnemental des conservateurs sous Stephen Harper.

Justin Trudeau au coeur d'une foule à l'intérieur d'une salle.

Plusieurs personnes ont profité du passage de Justin Trudeau à Saskatoon pour prendre des égoportraits avec le chef du Parti libéral.

Photo : Radio-Canada

« On sait que les gestes qu'on pose aujourd'hui auront des conséquences sur l'avenir et les jeunes », souligne Justin Trudeau avant de clamer « Il faut agir maintenant ».

Il a abordé plusieurs autres sujets au cours de cet échange avec le public qui s'est passé sans incident et qui a duré environ une heure.

Plus tard dans la soirée, le premier ministre devait quitter la Ville des Ponts et s'envoler pour Toronto.

Avec les informations de Samuel Desbiens, de Omayra Issa et de Guy Quenneville

Saskatchewan

Élections fédérales