•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dernier hommage au militant franco-ontarien Yves Saint-Denis

Un portrait d'Yves Saint-Denis près d'une urne en forme de fleur de lys dans une chapelle.

350 personnes ont assisté aux funérailles d'Yves Saint-Denis.

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

Radio-Canada

Les funérailles du militant franco-ontarien Yves Saint-Denis, décédé la semaine dernière à l’âge de 78 ans, ont attiré 350 personnes jeudi dans la municipalité de Chute-à-Blondeau, dans l’est ontarien.

Parmi eux, on comptait plusieurs acteurs importants de la communauté franco-ontarienne, dont l’ancien député provincial et militant Jean Poirier, ainsi que le député fédéral sortant de Glengarry–Prescott–Russell, Francis Drouin.

Il y avait également dans l’assistance le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, Carol Jolin. C’est un gros morceau qu’on perd. C’est un pilier qui s’est donné à la francophonie, qui a laissé une longue trace derrière lui. Et on continue à travailler pour le bien des francophones, a-t-il souligné.

C’est un grand soldat qui se tenait debout pour ses origines, a quant à lui déclaré Pierre Allard, un ami de M. Saint-Denis.

C’était également une cérémonie riche en émotion, notamment lorsque les enfants de M. Saint-Denis qui ont raconté certaines anecdotes sur leur père, comme le fait qu'il donnait parfois des dictées à ses petits-enfants quand ils étaient de passage chez lui.

Avec les informations de Denis Babin

Ottawa-Gatineau

Francophonie