•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Violence sexuelle faite aux femmes : la sensibilisation passe par l'art à Chicoutimi

Une femme replace une sculpture.

Audrey Mc Lean avait présenté le fruit de son travail à Radio-Canada avant le dévoilement officiel de sa sculpture.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Journée d'action contre la violence sexuelle faite aux femmes doit se tenir vendredi. Par contre, à Chicoutimi, elle a déjà été soulignée.

Une oeuvre d'Audrey Mc Lean, qui avait été réalisée spécialement pour cette journée thématique, a été dévoilée à la Place du citoyen jeudi en début de soirée.

Il s'agit d'une sculpture faite de grillage et de corde qui représente une femme agenouillée.

L'artiste originaire de La Baie a souligné qu'elle a retenu ce concept, car elle avait l'impression que son oeuvre dépeindrait bien la réalité d'une victime d'agression sexuelle n'ayant pas encore révélé ses tourments à quiconque.

Je voulais représenter le corps d'une femme vivant avec ses secrets, a-t-elle résumé.

Des victimes ont été invitées à ajouter leurs grains de sel à la sculpture par un comité de la Maison ISA, un centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel se trouvant à Chicoutimi.

Il y a des femmes qui ont écrit à propos des choses qu'elles ont vécues. Il y a une ouverture dans la cage thoracique de la sculpture. Elles sont invitées à aller y déposer leurs papiers, a expliqué Mme Mc Lean.

Ces témoignages sont ajoutés à l'oeuvre dans le but de sensibiliser la population par rapport aux défis que ces femmes-là vivent, a conclu l'intervenante sociale de la Maison ISA, Christine Audet.

Saguenay–Lac-St-Jean

Crime sexuel