•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mississauga propose un plan d'action pour le climat de 450 millions de dollars

Des piétons sont peints sur une surface asphaltée en bord de route.

La Ville de Mississauga présentera un plan de mitigation et d'adaptation aux changements climatiques à ses citoyens en octobre.

Photo : CBC

Radio-Canada

La Ville de Mississauga va consulter ses citoyens pour mettre en place un plan de lutte contre les changements climatiques estimé à 450 millions de dollars au total.

Le plan a pour objectif de réduire de 80 % les émissions de gaz à effet de serre émis par la ville d’ici 2050.

Le plan, décrit comme la voie à suivre pour agir pour le climat, comprend l’installation de panneaux solaires sur les bâtiments municipaux, l’installation de bornes de chargement partout à travers la ville, une extension des infrastructures piétonnes et cyclables, et une flotte écologique de transport en commun.

Le plan, qui compte s’articuler pour 10 ans, inclut aussi la modernisation des édifices municipaux pour qu'ils émettent zéro émission carbone.

La Ville appelle également les résidents à adopter ce qu'il appelle les modes de transport durables. À l’heure actuelle, 80 % des déplacements à destination et en provenance de Mississauga sont effectués dans un véhicule personnel. Le plan prévoit de ramener ce nombre à 50 % d’ici 2041.

La municipalité dit vouloir organiser trois assemblées citoyennes en octobre pour consulter la population au sujet de son plan d'action, en plus d’organiser une consultation en ligne.

Une femme avec des lunettes pose devant un jardin avec des bâtiments en arrière plan.

Leya Barry, coordonnatrice aux changements climatiques pour la ville de Mississauga.

Photo : cbc/Nathalie Nanowski

La proposition du plan qui sera présentée aux citoyens sera soumise à l'approbation finale du conseil municipal la semaine prochaine.

Nous avons une ébauche, nous voulons la présenter aux citoyens, nous voulons savoir ce que les gens en pensent. Est-elle trop ambitieuse? Pas assez ambitieuse? Nous voulons le savoir.

Leya Barry, coordinatrice aux changements climatiques pour Mississauga.

Nous allons prendre ces commentaires, les intégrer dans l’ébauche et nous allons présenter le tout devant le conseil en décembre, explique Leya Barry.

Selon elle, la ville de Mississauga est une ville résiliente et avec une faible émission de carbone.

Elle voit deux objectifs au plan : la réduction des gaz à effet de serre et l’adaptation, qui concerne la capacité de la ville à faire face aux futurs événements climatiques.

La chaleur, les inondations et les tempêtes dans la ligne de mire

On fait face aux tempêtes de verglas, aux inondations et aux températures extrêmes, affirme Leya Barry.

Si l’objectif de la ville est de réduire les émissions de gaz à effet de serre, plusieurs gestes peuvent également être posés par les citoyens, comme planter des arbres, évoque-t-elle, afin de contribuer à atténuer les risques d'inondation, réduire les effets des changements climatiques et à stocker du carbone.

Plus on plante des arbres, plus on rafraîchit la ville. Plus nous pouvons retenir l’eau, plus nous réduisons nos risques d’inondations, il y a aussi une réduction nette d’émission du carbone, c’est une situation gagnant-gagnant pour nous.

Leya Barry, coordinatrice aux changements climatiques pour Mississauga.

Le plan est présenté quelques mois après que Mississauga ait déclaré l'urgence climatique en juin dernier.

Avec les informations de CBC

Toronto

Changements climatiques