•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une placette pour l'ancienne église Saint-Joseph, mais sans les croix

Un clocher et un clocheton de l'ancienne église Saint-Joseph, laissés à l'abandon

Le clocher et le clocheton de l'ancienne église Saint-Joseph ont été déplacés plus tôt cet été.

Photo : Radio-Canada / Alexandre DUVAL

Alexandre Duval

L'ancienne église Saint-Joseph sera bel et bien immortalisée dans le quartier Saint-Sauveur grâce à un projet de placette publique. La Ville de Québec compte y intégrer une plaque commémorative, mais les croix qui trônaient au sommet du clocher et du clocheton ne seront finalement pas réutilisées.

Le projet a été présenté mercredi soir au conseil de quartier de Saint-Sauveur. La placette sera conçue comme un petit îlot de fraîcheur, avec des arbres et une surface gazonnée.

Les anciennes croix de l'église, que la Ville avait récupérées à la fin août, ne feront toutefois pas partie de l'aménagement. Le conseiller municipal du district de Saint-Roch-Saint-Sauveur affirme que le verdissement a été privilégié dans la réflexion.

Une maquette de la « placette » prévue sur les lieux de l'ancienne église Saint-Joseph, à Québec.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Voici une maquette de la petite place publique prévue sur les lieux de l'ancienne église Saint-Joseph, à Québec.

Photo : Ville de Québec

Par contre, ça ne veut pas dire que la Ville ne reconnaît pas la présence de l'église. C'est ce qu'on veut faire justement à travers le panneau signalétique.

Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal du district de Saint-Roch-Saint-Sauveur

Pierre-Luc Lachance explique en effet qu'une plaque, dont la forme et le contenu restent à déterminer, sera intégrée au projet.

Elle devrait faire écho à l'ancien lieu de culte, démoli en 2012, qui a occupé une large place dans l'oeuvre littéraire de Roger Lemelin, notamment dans son roman Les Plouffe.

Les escaliers qui relieront la placette à la cour intérieure du nouvel édifice à logements risquent aussi d'être mis en valeur, selon M. Lachance.

Peut-être qu'on va pouvoir mettre des rappels à la famille Plouffe à travers ces marches-là, ne serait-ce que par de la peinture ou de la gravure.

Les clochers de l'ancienne église Saint-Joseph étaient inutilisés depuis la démolition de l'édifice en 2012

Le clocher et le clocheton ont été envoyés au dépotoir, fin août, mais les croix ont été récupérées.

Photo : Radio-Canada / Pierre-Alexandre Bolduc

Une idée bien reçue

Myriam Nickner-Hudon, administratrice du conseil de quartier, a assisté à la présentation de la Ville et trouve le concept intéressant. À son avis, ne pas intégrer les anciennes croix de l'église permet de faire place au renouveau.

Le quartier évolue. On préférait avoir davantage d'espace pour la végétation que pour trouver une manière d'intégrer les crucifix dans le concept.

Myriam Nickner-Hudon, administratrice du conseil de quartier de Saint-Sauveur
 Myriam Nickner-Hudon, administratice, conseil de quartier de Saint-Sauveur

Myriam Nickner-Hudon, administratrice, conseil de quartier de Saint-Sauveur

Photo : Radio-Canada / Valérie Marcoux

Rappelons que le dossier de l'ancienne église Saint-Joseph est revenu dans l'actualité en août. Une résidente du quartier dénonçait alors que le clocher et le clocheton étaient toujours laissés à l'abandon, sept ans après la démolition du lieu de culte.

Peu de temps après, la Ville a récupéré les croix situées au sommet du clocher et du clocheton. Le conseiller Pierre-Luc Lachance assure que tout ça était un bon concours de circonstances.

On était tanné nous aussi de voir les clochers dépérir à cet endroit-là [...] mais le projet était déjà sur les rails depuis quelques mois, dit-il, précisant que des esquisses lui avaient été présentées dès le mois de juin.

Horizon 2020

Les travaux d'aménagement de la placette, sur la rue Saint-Sauveur, entre les rues Franklin et Châteauguay, sont prévus pour 2020.

Étroite, la petite place publique devrait inclure des alcôves avec des bancs et une installation ludique pour enfants. Il y a peut-être des petites choses qui vont bouger d'ici la construction, précise M. Lachance.

Le conseiller municipal Pierre-Luc Lachance.

Le conseiller municipal Pierre-Luc Lachance

Photo : Radio-Canada / Marc-André Turgeon

Dès les prochaines semaines, la Ville entreprendra néanmoins des travaux pour nettoyer les lieux, gazonner le terrain et faire du marquage au sol pour sécuriser les déplacements des piétons.

Myriam Nickner-Hudon espère que le projet s'harmonisera avec les autres travaux d'infrastructures prévus sur les rues avoisinantes.

Pourquoi ne pas en profiter pour apaiser la circulation autour de cet espace-là avec des avancées de trottoirs?, propose-t-elle.

Québec

Urbanisme