•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépenses injustifiées : la vérificatrice générale de la C.-B. publie son rapport

Une femme, Carol Bellringer, parle  au micro lors d'un comité du Parlement de la Colombie-Britannique.

Carol Bellringer, vérificatrice générale de la Colombie-Britannique

Photo : Radio-Canada / Michael Mcarthur

Radio-Canada

La vérificatrice générale de la Colombie-Britannique, Carol Bellringer, a constaté « des faiblesses et des lacunes dans la politique de dépenses » du bureau du président de l'Assemblée législative, du greffier et du sergent d'armes.

Dans un nouveau rapport, Mme Bellringer dit avoir consulté 4700 transactions d'environ 2,2 millions de dollars après que ces trois hauts responsables eurent fait l'objet d'un rapport accablant du président de l'Assemblée législative en janvier.

Politiques non suivies

D’après la vérificatrice, il est interdit de se servir de certaines cartes d’achat de l’Assemblée législative pour couvrir des frais de transport.

Ce sont des cartes de crédit que rembourse le gouvernement, au lieu que l'employé émette une dépense puis se fasse rembourser, a-t-elle expliqué.

D'après le rapport, plus de 28 000 $ avaient été dépensés pour des transports par avion, taxi et train. De plus, les cartes ne peuvent être utilisées que par leur titulaire, mais Mme Bellringer affirme que 200 transactions avaient été effectuées par des personnes dont le nom n’apparaissait pas sur la carte.

D'autre part, de nombreuses dépenses ont été effectuées en raison d'un manque de termes de procédure clairs pour les encadrer. La vérificatrice cite notamment près de 18 700 $ dépensés pour des achats divers, allant de barres de chocolat jusqu’à trois statuettes de jade.

Carol Bellringer dit qu'aucune transaction observée n'a été signalée aux autorités. La Gendarmerie du Canada mène tout de même sa propre enquête criminelle.

Colombie-Britannique et Yukon

Politique provinciale