•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Situation critique dans certains services du CHUS

Isabelle Bourdeau se dirige vers une chambre du CHUS

Certains services pourraient souffrir du manque de personnel au CHUS.

Photo : Radio-Canada / Émilie Richard

Radio-Canada

Certains services du CHUS pourraient être « fragilisés » au cours des prochains jours en raison d'un manque de personnel.

Certains services du CHUS pourraient être « fragilisés » au cours des prochains jours en raison d'un manque de personnel.

La situation touche autant l'Hôpital Fleurimont que l'Hôtel-Dieu.

Un appel à la compréhension a été lancé aux utilisateurs. Ils pourraient attendre plus longtemps ou voir leurs examens ou rendez-vous être reportés.

Manque de personnel

La direction explique la situation par le fait que plusieurs employés ont échelonné leurs vacances jusqu'en octobre, que les étudiants qui ont travaillé cet été sont maintenant de retour à l'école et que les futures infirmières qui passeront leur examen de l'Ordre au cours des prochains jours sont en congé, entre autres.

Aussi, l’utilisation au maximum de la capacité de nos lits et de nos plateaux chirurgicaux sont les principales raisons qui nous placent dans cette réalité, ajoute la directrice des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques au CIUSSS de l'Estrie-CHUS, Josée Paquette.

La situation préoccupe des citoyens rencontrés sur place

C’est certain que c’est inquiétant. Des fois on est très malade et on ne peut pas se permettre d’attendre trop longtemps.

Patient

Certains patients préfèrent éviter les hôpitaux en raison des temps d’attente. J’ai coupé l’urgence ici, je ne vais plus à l’urgence, je vais à la clinique Jacques-Cartier, indique un autre patient rencontré à Sherbrooke.

Les employés sont invités à faire part à la direction de leur disponibilité supplémentaire. La direction indique que les infirmières de recherche, les infirmières praticiennes spécialisées et les gestionnaires ayant conservé leurs compétences en soins infirmiers ont été appelés en renfort.

Vieillissement de la population en cause

La diminution du personnel disponible en automne est récurrente au CIUSS de l’Estrie-CHUS, toutefois Josée Paquette souligne que le phénomène est amplifié par le vieillissement de la population.

Beaucoup de nos effectifs sont occupés par des personnes âgées qui n’ont plus besoin de soins aigus, ce qui amène au sein de notre centre hospitalier une pression sur les soins et services et la disponibilité des lits.

Josée Paquette, directrice des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques au CIUSSS de l'Estrie-CHUS

Pour libérer de l’espace afin d’être prêt à agir en situation d’urgence, le CIUSS souligne que certaines personnes pourraient être transférées temporairement dans un CHSLD.

Estrie

Établissement de santé