•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Airbnb veut faire le saut en Bourse en 2020

Un trousseau de clé arborant le logo de AirBNB en avant plan d'une image de la ville de Vancouver.

Le site de locations à court terme Airbnb souhaite faire son entrée en Bourse en 2020.

Photo : Radio-Canada / Design Ouest

Philippe de Montigny

Le site de locations à court terme Airbnb a annoncé par voie de communiqué jeudi qu’il compte se transformer en société ouverte l’an prochain.

La compagnie privée, fondée en 2008 à San Francisco, n’a pas précisé dans quelle bourse elle entend inscrire ses actions ni le montant d’argent qu’elle compte amasser.

Airbnb s’ajouterait aux géants du covoiturage Uber et Lyft en tant qu’entreprises de l’économie de partage à faire le saut en bourse. La compagnie de cotravail WeWork compte aussi lancer son premier appel public plus tard cette année.

Tant Uber que Lyft ont éprouvé des difficultés après leur entrée en bourse, parce que les investisseurs remettaient en doute la rentabilité et le potentiel de croissance des deux entreprises.

Logos d'Uber et Lyft affichés dans la fenêtre arrière d'un véhicule routier.

Lyft et Uber mettent en contact des automobilistes avec des passagers, à l’aide d’une application mobile.

Photo : Reuters / Lucy Nicholson

Airbnb, qui permet à des propriétaires de maisons et de condos de louer leurs propriétés pour de courtes durées, a bouleversé l’industrie hôtelière et touristique depuis son lancement, il y a maintenant plus d’une décennie.

L’entreprise compte à présent plus de 7 millions de logements affichés à travers le monde sur sa plateforme, dont plus de 128 000 au Canada.

Dans plusieurs marchés canadiens, tels que Toronto, Ottawa et Montréal, Airbnb est la cible de vives critiques.

Certains l’accusent d’aider les exploitants de logements affichés sur son site d’éviter de payer des impôts sur leur revenu et d’exacerber la pénurie de logements dans le marché locatif.

Cette semaine, Airbnb rapportait des revenus de plus d’un milliard de dollars américains au deuxième trimestre de 2019. La compagnie a refusé de divulguer ses profits et d'indiquer si elle était déjà rentable.

Toronto

Économie sociale et de partage