•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une sénatrice saskatchewanaise approuve le t-shirt « J’aime le pétrole et le gaz »

Denise Batters portant le t-shirt « J'aime le pétrole et le gaz canadien ».

La sénatrice conservatrice Denise Batters est originaire de la Saskatchewan.

Photo : Denise Batters / Twitter

Radio-Canada

Une sénatrice de la Saskatchewan, Denise Batters, veut que le port du t-shirt arborant le slogan « J’aime le pétrole et le gaz canadien » soit autorisé au Parlement. Deux touristes albertains portant le t-shirt ont récemment été interpellés par des gardiens de sécurité lors de leur visite.

Dans une lettre publiée sur Twitter le 17 septembre, la sénatrice conservatrice demande au président du Sénat, George Furey, au président de la Chambre des communes, Geoff Regan, ainsi qu'au sénateur Sabi Marwah de corriger la situation immédiatement.

Elle explique qu’au cours des deux dernières semaines, il est arrivé à deux reprises qu’un gardien de sécurité demande à un visiteur de retirer son t-shirt portant le slogan J’aime le pétrole et le gaz canadien, accompagné du logo de la feuille d'érable.

Ce dernier a été distribué en grandes quantités par Canada Action, un groupe qui milite en faveur de la construction de pipelines.

Le 5 septembre, un membre des services de protection parlementaire a demandé à un visiteur albertain, William Lacey, de retirer son t-shirt, écrit la sénatrice.

Deux semaines plus tard, la situation se serait reproduite avec un autre visiteur albertain, Chris Wollin.

Ces incidents mettent dans le Parlement dans l'embarras. La première fois, il s'agit peut-être d'une erreur, mais lorsque cela survient une deuxième fois, ça devient monnaie courante.

Denise Batters, sénatrice conservatrice

Par ailleurs, elle estime que le slogan de ces t-shirts ne constitue pas un message politique. C’est un message pour des emplois au Canada, souligne-t-elle.

Représentations des régions

La sénatrice Batters mentionne que les bâtiments parlementaires appartiennent aux Canadiens.

Chaque jour, des Canadiens font le tour du Parlement dans l’objectif de se retrouver et de voir leurs régions se refléter au coeur de notre démocratie, mentionne-t-elle.

J’ai le même t-shirt "J’aime le pétrole et le gaz" et je le porte avec fierté. Quelques-uns de mes collègues conservateurs portent le même lorsqu’ils siègent à la Chambre des communes.

Denise Batters, sénatrice conservatrice

Des habitants de l’Ouest canadien ont été refoulés [au Parlement] uniquement parce qu’ils ont choisi de présenter un message positif en soutien à l’industrie [pétrolière et gazière], dit Mme Batters, ajoutant qu'elle trouve cela scandaleux.

Elle demande donc aux représentants du Sénat et de la Chambre des communes des excuses et des mesures correctrices.

Saskatchewan

Politique fédérale