•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un promoteur immobilier voit grand au centre-ville de Moncton

Jim Dixon souriant devant la tour à bureaux haute de 20 étages

Jim Dixon, un haut dirigeant de l'entreprise Ashford Group, affirme que cette dernière a payé des « millions » de dollars pour acheter l'édifice d'Assomption Vie, qui domine le centre-ville de Moncton.

Photo : CBC/Shane Magee

Radio-Canada

L’entreprise de Moncton Ashford Group a investi des dizaines de millions de dollars ces dernières semaines pour acheter d’importantes propriétés au centre-ville.

Elle a acheté la tour à bureaux d’Assomption Vie, l’ancien cinéma Paramount qui a abrité plusieurs bars ces dernières années, puis l’ancienne prison provinciale située le long du boulevard Assomption.

Je vois une occasion d’affaires, affirme le dirigeant principal des finances d’Ashford, Jim Dixon. Sa vision d’avenir pour ces propriétés comprend des commerces de détail, des restaurants, des bureaux et des logements.

Quant à ce qu’il est possible de faire avec ces propriétés, il mentionne comme exemple le nouvel édifice FiveFive Queen, au centre-ville, qui abrite des commerces, des restaurants, des condos et un hôtel.

La ville grandit à un certain rythme. Il s’agit ici de trouver de bons projets à réaliser à long terme. Un projet l’année prochaine puis un autre l’année suivante, explique M. Dixon.

Il ne faut donc pas s’attendre à des changements immédiats.

C’est l’un des plus importants achats de terrains des dernières années, estime le PDG de la Chambre de commerce du Grand Moncton, John Wishart.

Ces transactions sont un signe de possibles changements au centre-ville, estime le directeur du développement économique municipal, Kevin Silliker. La Municipalité aimerait voir une revitalisation du secteur au sud de la rue Main.

L’entreprise Ashford a acheté la tour d’Assomption Vie, qui compte 20 étages, à la fin du mois d’août. La somme en question n’est pas précisée. M. Dixon dit seulement qu’elle s’élève à des «millions» de dollars. La propriété comprend des centaines d’espaces de stationnement du côté sud de l’édifice.

Assomption Vie demeure un locataire de l’édifice.

Ashford a acheté l’ancien Paramount au début de septembre pour 1,1 million de dollars, puis l’ancienne prison pour 1,3 million de dollars, selon le registre des biens.

L'enseigne du bar The Venue figure sur l'ancien édifice recouvert de briques

Plusieurs boîtes de nuit se sont succédé dans l'ancien cinéma Paramount ces dernières années.

Photo : CBC

Les démarches ayant mené à l’achat de ces propriétés a commencé il y a 18 mois, précise M. Dixon.

Les terrains en question comprennent une grande partie de l’îlot urbain délimité par les rues Main, Westmorland, Assomption et Downing, mais ils excluent l’hôtel Delta Beauséjour et le palais de justice.

Ashford possédait déjà d’autres propriétés au centre-ville, notamment des édifices à bureaux. D’autres entreprises liées à Ashford possèdent une partie de l’îlot urbain délimité par les rues Westmorland, Assomption et Lutz.

Une grande partie des terrains au sud de la rue Main, qui servait autrefois à des activités industrielles, est aujourd’hui recouverte d’asphalte pour des stationnements.

Une autre entreprise de Moncton nommée Heritage Developments possède une grande partie du centre-ville à l’ouest des terrains d’Ashford, au sud de la rue Main près des rues Foundry et Lutz.

Des promoteurs qui achètent des terrains les gardent généralement pour réaliser des projets à long terme, mais John Wishart estime que les conditions sont favorables à l’heure actuelle pour Ashford.

Les taux d’inoccupation des édifices commerciaux et des locations résidentielles dans la ville sont bas et le coût d’emprunt de l’argent est encore relativement faible, explique M. Wishart.

Il dit croire que «les pièces du domino sont alignées» pour que des changements plus rapides surviennent sur une partie de ces terrains.

Une enseigne « à vendre » devant l'ancien édifice

L'ancienne prison provinciale fait partie des propriétés achetées récemment par le promoteur Ashford Group.

Photo : CBC/Tori Weldon

Ces terrains jouent un rôle fondamental dans la vision d’avenir de la Municipalité pour le centre-ville.

Ils sont très importants parce qu’ils sont au coeur du centre-ville, souligne la directrice de l’organisme Downtown Moncton Centre-ville, Anne Poirier. Ils sont aussi importants pour l’évolution de la zone riveraine et pour le transport actif, ajoute-t-elle.

Le plan municipal d’améliorations communautaires du noyau du centre-ville, adopté l’an dernier, préconise la construction d’une rue qui passerait dans la propriété d’Ashford et qui serait parallèle à la rue Main. Le plan protège un couloir pour ce projet.

Aucun échéancier n’est établi pour la construction de la rue. Cette dernière dépendra aussi des plans des promoteurs privés, indique le directeur du service municipal d’urbanisme, Bill Budd.

Des dizaines de voitures sont garées sur le grand terrain asphalté

La Ville de Moncton envisage la construction d'une rue à travers ce terrain qui sert de stationnement à l'heure actuelle.

Photo : CBC/Shane Magee

Si ce projet est réalisé, il peut entraîner la création de plus petits îlots urbains qui pourraient changer l’allure du centre-ville, indique M. Wishart.

Le plan comprend aussi une nouvelle structure pour le stationnement et le déménagement du Marché de Moncton sur un terrain situé à l’ouest de la rue Downing et au nord de la future nouvelle rue.

Ashford possède aussi tout l’îlot urbain délimité par les rues Gordon, Highfield, Sangster et Campbell. Ses bureaux sont situés dans l’ancien édifice du YMCA à l’intersection des rues Highfield et Gordon.

De plus, l’entreprise possède des terrains le long des rues Elm, Gordon et Highfield. Un autre haut dirigeant d’Ashford, Patrick Gillespie, a déjà dit que l’entreprise espère y réaliser des projets commerciaux et résidentiels.

Ashford est un groupe qui comprend aussi les entreprises suivantes: Ashford Properties, Ashford Investments, Ashford Land Holding et Ashford 770.

Ashford Investments a construit des écoles en Nouvelle-Écosse dans le cadre de partenariats publics-privés. Le gouvernement de cette province a acheté trois de ses écoles pour près de 16,1 millions de dollars, il y a deux ans.

Avec les renseignements de Shane Magee, de CBC

Nouveau-Brunswick

Immobilier