•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'église Sainte-Philomène lourdement endommagée par un incendie à Mercier

Des flammes s'élèvent d'une église, un camion de pompiers arrive sur les lieux.

À l'arrivée des pompiers, tout l'arrière de l'église Sainte-Philomène était en flammes.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Radio-Canada

Un incendie a lourdement endommagé jeudi matin l’église Sainte-Philomène de Mercier, en Montérégie. Il s’agit du troisième incendie à frapper ce lieu de culte centenaire érigé en 1844.

Selon le directeur du Service des incendies de Mercier, Éric Steingue, l’incendie s’est déclaré dans la sacristie de l’église où les flammes se sont rapidement propagées à la structure.

À l’arrivée des pompiers, vers 5 h 54, tout l’arrière du bâtiment était déjà en flammes. Les pompiers de quatre autres municipalités ont aussitôt été appelés en renfort, relate Éric Steingue.

Des renforts d’au moins sept municipalités ont été nécessaires pour venir à bout de l’incendie qui était maîtrisé vers 7 h. Personne n’a été blessé.

Bien que la structure de l’édifice construit en 1844 soit constituée majoritairement de pierre, l’église Sainte-Philomène a subi d’importants dégâts, souligne le directeur du Service des incendies de Mercier.

Toute la sacristie et l’autel sont complètement détruits. À l’intérieur c’est chauffé, mais le bâtiment est quand même encore debout, a expliqué Éric Steingue.

Les flammes ravagent le toit de la sacristie.

Le feu a complètement détruit la sacristie et l'autel de l'église Sainte-Philomène de Mercier, près de Châteauguay.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Il faut dire que cette église en a vu d’autres puisqu’elle avait déjà été endommagée dans les années 1950 par un incendie avant d’être de nouveau la proie des flammes dans les années 1970. Il s’agit donc du troisième incendie à survenir dans cette église bâtie il y a 175 ans.

Les causes de l’incendie n’ont pas encore été déterminées. Une enquête sera ouverte dès que les derniers foyers d’incendie auront été éteints et que le bâtiment sera sécurisé.

Grand Montréal

Incendie