•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bientôt un projet-pilote de centre de consommation contrôlée d'alcool à Montréal

Un sans-abri et son chien dorment sur le trottoir.

L'unité d'hébergement temporaire pour les itinérants située dans l'ancien hôpital Royal Victoria rouvrira ses portes cet hiver.

Photo : iStock

Radio-Canada

Un projet-pilote de centre de consommation contrôlée d'alcool – ou wet shelter – pourrait voir le jour à Montréal au cours des prochains mois.

C'est ce qu'affirme le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal.

« On est vraiment sur le point de mettre le projet sur pied », a expliqué Julie Grenier, directrice adjointe aux partenariats et au soutien à l'offre de services du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, mercredi.

Il s’agit d’un projet-pilote, puisque contrairement à des villes comme Ottawa, Toronto et Vancouver, Montréal ne compte aucun centre de ce type, un endroit où les itinérants peuvent consommer des quantités d'alcool limitées.

Un récent rapport de la Mission Old Brewery sur l'unité d'hébergement temporaire pour les itinérants située dans l'ancien hôpital Royal Victoria démontre toutefois son utilité.

« Il y a un intérêt et un besoin pour une place adaptée à ces personnes-là », a indiqué Matthew Pearce, président et chef de la direction de la Mission Old Brewery, mercredi.

L’unité temporaire de Royal Victoria rouvrira ses portes cet hiver. Quant au modèle de centre de consommation contrôlée d'alcool à adopter, les autorités disent être en réflexion, afin de trouver celui qui conviendra le mieux à la métropole.

Avec les informations de Diana González

Pauvreté

Société