•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau contrat de travail pour des syndiqués de PFR à Alma

Du papier est produit dans une usine.

Les syndiqués ont eu l’occasion de se prononcer sur l'accord mardi et mercredi lors de deux assemblées.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les employés de l’usine d’Alma de Produits forestiers Résolu ont appuyé dans une proportion de 85 % l’entente de principe qui avait auparavant été négociée par leur syndicat et par la direction de l’entreprise.

Les travailleurs, dont la convention collective précédente était arrivée à échéance le 30 avril dernier, avaient été encouragés à entériner l’accord par leur syndicat.

La nouvelle entente, qui doit être en vigueur jusqu’en 2023, prévoit des augmentations salariales générales variant de 2 % à 2,5 % sur une base annuelle.

Des bonifications des régimes d’assurance et de retraite de même que des améliorations au programme d’apprentissage y apparaissent aussi.

En outre, en vertu de l’accord le personnel d’entretien se verra offrir la possibilité de tester un horaire de quatre jours.

Le président du Syndical national des travailleuses et travailleurs des pâtes et papiers d’Alma, Jean-Pierre Lebel, qui représente un peu moins de 300 employés, s’est dit satisfait de la tournure des événements.

Il a également dressé un bilan très positif des pourparlers qui ont mené à la conclusion de l’entente.

Ça a été des négociations très, très respectueuses. Les demandes de part et d’autre ont été entendues, a mentionné M. Lebel.

Saguenay–Lac-St-Jean

Relations de travail